- Advertisement -spot_img
AccueilLions indomptables : fin de parcours pour Clarence Seedorf et Patrick Kluivert
Array

Lions indomptables : fin de parcours pour Clarence Seedorf et Patrick Kluivert

- Advertisement -spot_img

Coupables d’une élimination prématurée en huitième de finale de la Can face au Nigeria, le duo de techniciens néerlandais a été démis de ses fonctions ce mardi 16 juillet 2019 par la Fédération camerounaise de football sous hautes instructions du ministre des Sports et de l’éducation physique.

Par ici la sortie ! Comme qui dirait : « ce qui a tué Hugo Broos a tué Seedorf et Kluivert ». L’histoire d’amour entre le duo hollandais et les Lions indomptables se termine en eau de boudin. L’expérience sur le banc de la sélection nationale fanion n’aura duré qu’onze mois. L’information longtemps attendue est contenue dans un communiqué que signe ce jour, Seidou Mbombo Njoya, le président de l’instance faîtière du football camerounais. Soit moins de 24h après la sortie de Narcisse Mouelle Kombi qui, invité hier mardi à l’émission-interview « Présidence Actu », annonçait déjà les sirènes de ce limogeage pour le moins prévisible. La Fécafoot estime qu’après d’une part, consultation des membres du Comité exécutif, et d’autre part concertation avec le ministre des Sports et de l’éducation physique, « suite à la sortie prématurée de la sélection nationale masculine de football « A » (séniors fanion) du Cameroun, « les Lions Indomptables », la Fédération camerounaise de football a, conformément aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats de travail respectifs, décidé de mettre fin aux fonctions de l’entraîneur – sélectionneur, Clarence Clyde Seedorf et de l’entraîneur adjoint, Patrick Stephan Kluivert à compter de ce jour ».

Lire aussi :Can 2019 : Lions indomptables : la honte !

La malédiction des primes

Le président de la l’instance faîtière met ainsi fin à l’idylle entre les deux techniciens hollandais et leur employeur qui avaient pourtant été recruté pour quatre années sur le banc des quintuples champions d’Afrique avec obligation de remporter la Can 2019 et de se qualifier pour le Mondial Qatari de 2022. Malheureusement pour eux, le pays de Samuel Eto’o est sorti de la compétition au stade des huitièmes de finale, dompté par un Nigeria pourtant prenable (2-3). Attendus au moins en finale, les Lions se sont laissés voler leur couronne au pays des Pharaons.

Depuis cette déconvenue, les langues se déliaient et de nombreux observateurs locaux estimaient que Clarence Seedorf n’est plus l’homme de la situation, d’autant qu’il n’a plus donné signe de vie depuis ce nouvel impair. Au-delà de l’élimination précoce des félins, il y a ce climat de tensions entre la sélection nationale et les dirigeants. Tensions nées de la question des primes qui a divisé les deux parties avant le départ pour l’aventure égyptienne au point que l’équipe passe une nuit entière à négocier avec le ministère des Sports et de l’éducation physique ; pour ne pas s’accorder à la fin.

Lire aussi :Primes des Lions indomptables : dans le labyrinthe d’une affaire d’Etat

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img