- Advertisement -spot_img
AccueilA La UnePropagande française en Afrique : France Médias Monde lâche Emmanuel Macron

Propagande française en Afrique : France Médias Monde lâche Emmanuel Macron

- Advertisement -spot_img

Le groupe de médias français ne veut plus servir de haut-parleur à l’Elysée, dans sa propagande anti russe en Afrique. Il l’a exprimé dans un communiqué rendu public.

Le titre qui barre ce communiqué signé de la Société des Journalistes (SDJ) de France Médias Monde (Rfi, France 24 et Monte Carlo Doualiya) est fort révélateur. «Non, M.Macron, FMM n’est pas le porte-voix de l’Elysée». Une sortie qui intervient après la rencontre entre le président Emmanuel Macron et les ambassadeurs de France, le 1er septembre 2022 à l’Elysée. Durant cette rencontre, rappelle le communiqué,  «M.Macron, vous avez appelé à ‘‘utiliser le réseau France Médias Monde» pour «faire face aux narratifs russe, chinois ou turc’’ qui viennent ‘‘expliquer aux Africains que la France est un pays qui fait de la néo-colonisation et qui installe son armée sur leur sol’’

Lire aussi :CNN et The Sentury : pour le chaos en Centrafrique 

Si la Société des Journalistes de France Médias Monde dit s’être employée «sans relâche et avec conscience à déconstruire les narratifs» contre la France, il y a un Rubicon qu’Emmanuel Macron ne devrait pas franchir. «La SDJ et RFI tiennent à vous rappeler que nous ne céderons jamais, lit-on dans le communiqué…Nous ne sommes pas journalistes à utiliser. Là est notre ligne rouge

Lire aussi :Victime d’agression par la France : le Mali appelle à une réunion d’urgence de l’Onu 

L’ire de la SDJ est motivée par trois faits : «Votre gouvernement a décidé de supprimer la redevance ; le deuxième mandat de notre PDG arrive à son terme ; les contraintes budgétaires qui nous sont imposées rognent un peu plus nos conditions de travail.» France Médias Monde profite de cette tribune pour clamer l’indépendance de ses correspondants, vomis dans des pays africains. En République Centrafricaine, au Tchad, au Burkina Faso…, les populations appellent de plus en plus au départ des médias français, qu’elles estiment aux ordres de l’Elysée pour la déstabilisation de leurs Etats. C’est d’ailleurs à propos que le Mali a expulsé FMM de son territoire.

Lire aussi :France Médias Monde : Le Mali dit non au mariage forcé 

H.N.  

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img