A La UneCulture

Littérature : la Cud lance le Salon du livre de Douala

0
Mû par une volonté de promouvoir la culture de la lecture, le magistrat de la ville de Douala lance à l’occasion de cette première édition du Salido, le prix du concours littéraire.

Mû par une volonté de promouvoir la culture de la lecture, le magistrat de la ville de Douala lance à l’occasion de cette première édition du Salido, le prix du concours littéraire.

Du 9 au 11 novembre 2021, la métropole économique abritera la première édition du Salon du livre, Salido, organisé par la Communauté urbaine de Douala.

Plusieurs activités meubleront ce salon, notamment le concours littéraire dénommé «Matila o Duala». Ce  prix récompensera une nouvelle en langue française ou anglaise. Et sera décerné par la dernière lauréate du prix Goncourt des lycéens 2020, Djaïli Amadou Amal qui  présidera le jury.

Lire aussi :Acte 14 de la Foire humanitaire du livre : zoom sur la jeunesse

Outre le prix concours littéraire, d’autres activités seront au programme de cette première édition du Salido. À savoir, le prix de la lecture à haute voix destinés aux élèves qui liront tout ou partie du texte d’un auteur. Foire du livre, concours de la poésie, quizz sur la littérature seront également au programme.

Lire aussi :Belles lettres : Danyelle Morin et Edouard Kingue sur de Fragiles Passerelles

Par cette initiative, le maire Dr Roger Mbassa Ndinè entend développer la culture de la lecture qui est loin d’être la tasse de thé de plusieurs habitants de Douala, de plus en plus tournés vers les réseaux sociaux. Aussi, entend-il soutenir, encourager et mettre en avant la relève littéraire dans la ville ; encourager et stimuler la création littéraire ; permettre aux jeunes auteurs d’approfondir leurs connaissances de la chaine du livre et constituer un réseau  professionnel.

Lire aussi :Patrimoine immatériel de l’humanité : le Ngondo en bonne voie

Salido sera également un moment d’échanges informels entre professionnels du livre pour aborder les sujets et les enjeux auxquels ils sont confrontés, dans le but de proposer des pistes de réflexions. Auteurs, écrivains, libraires, lecteurs, éditeurs, dessinateurs, élèves, imprimeurs et le grand public seront attendus à cette grand’messe du livre.

B.B     

 

LA VOIX DU KOAT

Action sociale : Bolloré rhabille l’école communale de Mambanda

Previous article

Nécrologie : le Sultan Mbombo Njoya sera inhumé le 9 octobre

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une