A La UneDiplomatie

Laurent Gbagbo : comme un Messie !

0

L’ancien président a été accueilli par le peuple ivoirien après dix ans hors de son pays.  

Akwaba ! Bienvenue en français. Ce mot n’a jamais été autant usité en Côte d’Ivoire que ce jeudi 17 juin 2021. Sur les affiches, les banderoles, les pancartes, les réseaux sociaux…les Ivoiriens disent comme un chœur «Akwaba» au président Laurent Gbagbo.  C’est à 18h que le vol SN299 de Brussels Airlines à bord duquel se trouvait le président du Front populaire ivoirien a atterri à Abidjan, la capitale ivoirienne. Alors que le gouvernement souhaitait un retour en catimini, les Ivoiriens n’ont pas retenu leur joie d’accueillir, tel un Messie, Laurent Gbago.  Les bombes lacrymogènes que jettent la police pour disperser la foule ne sont pas suffisamment dissuasives. Plusieurs blessés sont enregistrés.

Après dix ans d’absence soit huit ans d’incarcération à Scheveningen, et son acquittement en 2019 par la Cour pénale internationale, le retour du président est un triomphe sur l’injustice. La journaliste française Fanny Pigeaud estime d’ailleurs que le retour de «Gbagbo aujourd’hui en Côte d’Ivoire où il est très attendu : c’est un échec pour Sarkozy qui a tout fait il y a dix ans pour l’écarter et le faire oublier, mais on n’arrête pas les vagues de la mer avec ses bras

«Notre devoir, c’est de panser les blessures de l’Histoire, c’est d’honorer la mémoire de Félix Houphouët-Boigny, lui qui a su pardonner, lui qui a su solliciter notre pardon avant de nous devancer dans l’ailleurs. Akwaba au pays Laurent ! Je souhaite une bonne arrivée à mon jeune frère le Président Laurent Gbagbo ! J’ai toujours considéré qu’il était important qu’il rentre pour engager ensemble un vrai processus de réconciliation», a signifié l’ancien président Henri Konan Bédié sur son compte Twitter.

En tant qu’ancien Chef de l’Etat, précise Jeune Afrique, Laurent Gbagbo aura droit à «une indemnité mensuelle de 17millions Fcfa, un service de sécurité, des voitures de fonction, un cabinet de 5 membres, du personnel de maison.» Le journal informe aussi qu’il occupera une villa à Abidjan qu’il paiera avec ses indemnités de logement. «On ne sait pas s’il va pouvoir toucher les dix années d’indemnités financières qu’il n’a pas perçues lorsqu’il était en prison.» Ces indemnités financières s’élèvent à 2milliards Fcfa.

Valgadine TONGA

LA VOIX DU KOAT

Retour aux sources : l’arbre généalogique des Bakon et Barombi en film

Previous article

CNN et The Sentury : pour le chaos en Centrafrique

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une