A La UneA Vous

Hon. Manfouo David : «La lutte contre le Coronavirus a donné à notre pharmacopée africaine de mettre en exergue les prouesses»

0
Mise au point : Ce qu’a dit exactement le député David Manfouo à l’Assemblée nationale le mercredi 23 juin 2021

Mise au point : Ce qu’a dit exactement le député David Manfouo à l’Assemblée nationale le mercredi 23 juin 2021

Des journalistes mal intentionnés ont purement et simplement mal interprété ses propos. A l’occasion de la plénière spéciale consacrée à la communication du ministre de la Santé publique devant la représentation nationale, l’honorable David Manfouo a proposé des moyens idoines pour éradiquer la pandémie de Covid-19. Pour des raisons inavouées, une certaine presse a trouvé bon de travestir ses propos, certainement dans le but d’accroître ses ventes. 

Lors de la séance plénière spéciale tenue à l’Assemblée nationale le mercredi 23 juin 2021, le ministre Manaouda Malachie, en charge de la Santé publique, a fait un exposé sur la Couverture santé universelle, assorti de la présentation de l’état de la lutte contre la pandémie du Covid-19 au Cameroun. A la suite de ceci, l’honorable David Manfouo, dans sa posture de défenseur des intérêts du peuple camerounais, est monté au pupitre pour faire des propositions idoines au membre du gouvernement, hôte du jour. C’était sans savoir qu’une certaine presse allait détourner ses propos au détriment de la vérité.

Dans ses élucubrations, ladite presse déclare qu’« un député demande d’injecter les vaccins dans les bouteilles d’eau », transformant ainsi, et de façon erronée, les propos  du digne député de la Nation. Pour ces journalistes adeptes de la déformation et doués dans l’art de fouler au pied les règles éthiques et déontologiques du journalisme, l’élu de la Nation aurait « proposé au ministre de la Santé publique de contraindre les populations à la vaccination obligatoire par la ruse ».

Lire aussi :Affaire Malicka : la face visible de l’iceberg

Le député de la Nation condamne avec la dernière énergie ces allégations qu’on lui prête. Il reste dans sa logique de penser qu’on doit encourager et promouvoir le développement de notre pharmacopée africaine traditionnelle, dans la mesure où, il avait plutôt exactement dit ceci, dans sa prise de parole à la représentation nationale, d’après son fac similé, sans ambigüité ni équivoque, « la lutte contre le Coronavirus a donné à notre pharmacopée africaine de mettre en exergue les prouesses de ses recherches et de montrer son efficacité. C’est le lieu ici de saluer tous les efforts de ces grands chercheurs camerounais au premier rang desquels Son Excellence Monseigneur Samuel KLEDA qui ont défié et continuent à défier cette dangereuse pandémie. Pour ma part, très grande est la probabilité que beaucoup de ces remèdes soient à la fois Curatifs et Préventifs et surtout à effets secondaires nuls sinon moindres. ». Il a ensuite poursuivi : « Aussi devrions-nous concentrer nos efforts pour vérifier leurs qualités préventives et les renforcer au besoin, pour enfin programmer leur consommation massive par les populations en un temps record (une semaine ou un mois par exemple). Ici on pourrait mettre à contribution nos sociétés brassicoles qui produisent de l’eau potable (Tangui, O’Pur, Supermont, Mada, …) pour qu’elles injectent ces produits (issus de la pharmacopée africaine : Ndlr) dans des vagues spéciales d’eau et en quantité suffisante pour tous sans augmenter les prix de vente (au besoin subventionner). Je suis davantage disposé à soutenir cette action. Tout cela avec une grande campagne d’information avant, pendant et même après ! »

Lire aussi :Dr Charles Hopson : «Les variants mutent constamment et sont plus résistants sur les personnes vaccinées »

Autrement dit, comme cela apparaît clairement, il n’a jamais été question d’un quelconque vaccin dans l’eau dans l’intervention du député David Manfouo, mais bien entendu, de la pharmacopée africaine qui se trouve être l’une des solutions idoines à nos maux sanitaires du moment et fondamentalement pour l’éradication du coronavirus. Pour davantage de preuve, il est recommandé aux lecteurs et même aux journalistes de se donner la peine d’écouter l’intégralité des interventions de l’honorable David Manfouo (intervention à l’hémicycle et interview au sortir de l’hémicycle, plusieurs fois diffusées sur les antennes de la Crtv television. En tout état de cause, le célèbre élu du peuple reste dans sa logique d’inviter le gouvernement à encourager, soutenir et développer notre pharmacopée africaine. C’est dans ce sens que le 1er juin 2020, il adressait des encouragements et félicitations à Son Excellence Monseigneur Samuel Kleda, assortis d’une contribution de deux millions de francs Cfa, tout en se prêtant disponible à continuer l’appui en cas de nécessité.

Lire aussi :Examens officiels 2021 au Cameroun : cuisant échec ! 

Par ailleurs, les journalistes véreux dont il est question ici, incapables même de rédiger un bon article de presse, sont allés jusqu’à ajouter que : « En rappel, l’honorable David Manfouo fait partie des députés qui sont passés devant les services du Minsanté envoyés à l’Assemblée nationale dans la cadre de campagne de dépistage et de vaccination contre la Covid-19 ». Ce qui est totalement faux. L’honorable David Manfouo dit Papa Elégance qui, par ses œuvres, a été distingué par les seize chefs supérieurs du département des Bamboutos et les chefs Longasse dans la Sanaga Maritime, avec le titre de Fouo So Mefouo Mangwa, est l’un des rares députés qui défendent pleinement et sans ambages les intérêts de la Nation depuis plus d’une décennie au Parlement camerounais. En outre, il fait partie de ces élus de la Nation qui œuvrent  sans cesse pour le bien-être des populations et un développement intégral des communautés. Pour preuve, ses réalisations en faveur des populations dans le cadre des microprojets parlementaires sont assez importantes. On comprendrait donc mal qu’il agisse subitement contre la volonté du peuple.

LA VOIX DU KOAT

Lutte contre la vie chère : le combat d’Anolc

Previous article

D’jino Art Contest : la griffe de la Sabc

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une