- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneEnseignement : la ruée des Camerounais vers les universités françaises

Enseignement : la ruée des Camerounais vers les universités françaises

- Advertisement -spot_img

Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux à frapper aux portes des universités et grandes écoles françaises.

Étudiant en 3ème année comptabilité à l’Université de Douala, Yvan Rolfo souhaite poursuivre ses études en France, «parce que je pense que l’expertise est un peu plus poussée là-bas», croit savoir le jeune étudiant venu prendre des renseignements à la 9ème édition du Salon pour la promotion des études en France, (Sapef). Ingrid souhaite pour sa part faire des études de biogaz. Ils sont de plus en plus nombreux les jeunes camerounais qui souhaitent poursuivre leurs études en France.

Lire aussi :Gastronomie : Un goût de France à Yaoundé 

Selon les chiffres de Campus France, ils sont près de 29 000 étudiants à frapper aux portes des universités et grandes écoles françaises. Ils étaient 9 329 jeunes camerounais inscrits dans les universités françaises pour le compte de l’année académique 2020- 2021. Le Cameroun se place ainsi premier  dans la sous-région devant le Congo (6 421), le Gabon (5 700) et la Guinée Équatoriale (4 173). À l’échelle continentale, il arrive à la 9ème position, loin derrière le Maroc (44 933), premier d’Afrique. Sur les cinq dernières années, le nombre d’étudiants d’origine camerounaise a augmenté de 20 %.

Lire aussi :Gastronomie : Un goût de France à Yaoundé 

Après Yaoundé les 18 et 19 octobre 2022, la métropole économique a abrité pour la première fois le Salon pour la promotion des études françaises le 21 et 22 octobre 2022. Parents, étudiants et autres jeunes lycéens étaient ainsi nombreux à faire le déplacement de l’Institut français du Cameroun, antenne de Douala et l’hôtel Krystal palace pour s’enquérir des offres de formation que proposent les universités et grandes écoles françaises et camerounaises. Des allocutions qui ont meublé la cérémonie d’ouverture, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Thierry Marchand pense cette 9ème édition marque « une dynamique de montée en puissance et d’organisation des relations universitaires  entre le Cameroun et la France qui a débuté par la signature le 17 février 2020 de l’accord-cadre entre les chefs des institutions universitaires du Cameroun et la conférence des présidents d’universités suivie de la journée pays Campus France Cameroun qui a eu lieu le 5 avril 2022 à Paris».  Le recteur de l’Université de Douala, Magloire Ondoa, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur, pense qu’il faut encadrer cette mobilité universitaire afin qu’elle soit juste, fluide, authentique.

Blanchard BIHEL 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img