- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneCan Total Energies 2021 : Mouelle Kombi chausse les crampons contre la rumeur

Can Total Energies 2021 : Mouelle Kombi chausse les crampons contre la rumeur

- Advertisement -spot_img

Informé de la controverse qui alimente les réseaux sociaux et l’opinion au sujet d’un éventuel retrait de la compétition, le président du Comité local d’organisation de la prochaine Can  qui était face à la presse mercredi 9 juin, tente de rassurer

 

Circulez, il n’y a rien à voir ! C’est à cette expression qu’on peut résumer le message de Narcisse Mouelle Kombi qui a échangé avec la presse hier au stade d’Olembe. Informé de la vive polémique qui plane sur la supposée incertitude du Cameroun à accueillir la Coupe d’Afrique des nations du 9 janvier au 6 février 2021, le ministre des Sports et de l’Education physique -du haut de sa stature de patron du Comité local d’organisation de cette grand’messe du football africain-, a voulu tuer la controverse. Et rassurer l’opinion nationale et internationale de ce que le pays de Roger Milla et Samuel Eto’o sera prêt à célébrer avec le continent entier, cette grande fête du sport roi avec en prime, les cérémonies d’ouverture et de clôture au Stade Paul Biya d’Olembe.

Pour bien se faire comprendre, le numéro 1 du Minsep a insisté sur le «ferme engagement» du gouvernement à faire de cette Can la meilleure jamais organisée. «Pour le Cameroun, au-delà de son caractère sportif et festif, la 33ème édition de la CAN est une activité de souveraineté, de prestige et de rayonnement international de l’Etat. Les sacrifices consentis pour son organisation résultent du fait que le Cameroun y voit aussi un acte de foi panafricaniste», a-t-il solennellement déclaré.

Lire aussi :Can Cameroun 2021 : L’hymne et de la mascotte en guise d’avant-goût 

Ces assurances de Mouelle Kombi interviennent quelques jours seulement après que des rumeurs incessantes circulent sur les négociations des autorités marocaines pour organiser la Can. La vraie fausse démission du secrétaire général de la Confédération africaine de football (Caf) Anthony Baffoe, une semaine après sa visite au Cameroun, était brandie par certains journaux en ligne comme un signe de malaise au sein de l’organisation.   

Curieux report du tirage au sort  

D’autres sources prêtent comme arguments à la Caf, l’insécurité dans diverses régions du Cameroun, notamment dans la région du Nord. De quoi contribuer à entretenir le flou autour de la préparation de ce grand rendez-vous. Face à la presse Mouelle Kombi, en a profité pour faire la lumière sur ce curieux report du tirage au sort de la Can qui n’a pas fini de faire couler encre et salive. L’évènement, initialement prévu le 25 juin prochain, a été repoussé à une date ultérieure sur décision de l’instance que dirige depuis quelques mois, le Sud-africain Patrice Motsepe.

Lire aussi :Insécurité à Douala : plusieurs ‘‘microbes’’ dans les mailles de la police

«Le Cocan avait déjà pris toutes les dispositions pour l’organisation réussie du tirage au sort de la Can», a indiqué le ministre, ajoutant que le report est dû à des «raisons internes de la Caf», notamment le changement de dénomination du tournoi, désormais baptisé «Can Total Energies Cameroun 2021». Ce qui a de fait, entraîné le changement du logo et de la charte graphique. Le Minsep n’a pas manqué de fustiger, comme c’est devenu le cas pour tous les membres du gouvernement, ceux qui mettent en avant une incapacité du Cameroun à accueillir la Can. Message adressé en l’occurrence aux «adeptes des conspirations antipatriotiques, les adeptes des convulsions provocatrices et des crispations désinformatrices». Un nouveau cri dans la forêt ? Just wait !

Valgadine TONGA 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img