A La UneSociété

Insécurité à Douala : plusieurs ‘‘microbes’’ dans les mailles de la police

0
La journée du lundi 7 juin 2021 n’a pas été de tout repos pour les forces de maintien de l’ordre dans la ville de Douala. Dans la matinée, elles ont été alertées par les commerçants
Les ''microbes'' arrêtés à Douala. (Photo. Jules Epoh)

Ces brigands ont été présentés à la presse hier.

La journée du lundi 7 juin 2021 n’a pas été de tout repos pour les forces de maintien de l’ordre dans la ville de Douala. Dans la matinée, elles ont été alertées par les commerçants du marché ‘’Oignon’’ dans l’arrondissement de Douala 2,  de la présence des ‘’microbes’’. De jeunes hommes armés de machettes, de couteaux et de gourdins qui agressaient commerçants et  passants.  Ces brigands qui se font appelés ‘’microbes’’ ont été arrêtés quelques heures après et présentés à la presse.

Lire aussi : Insécurité : des brigands prennent en otage Douala 

Dans la même journée, le chef d’escadron Babila Lanchon Cyrille (Commandant de compagnie) et son équipe ont mis la main sur un groupe de 5 jeunes, auteurs du phénomène ‘‘Retour’’ dimanche 6 juin à New-bell, arrondissement de Douala 2.

Toujours dans les mailles des filets, des ‘‘microbes’’ de la semaine dernière qui avaient pris en otage plusieurs quartiers de Douala. Commandant de la compagnie de gendarmerie de Douala 2, Capitaine Modeste Dassie déclare : «Dans la nuit du 31 mai, nous avons eu l’information qu’un groupe d’une trentaine d’individus dans un parking tentait de piller. Ils étaient armés de machettes et de gourdins. Aussitôt, j’ai appelé mon Chef de poste de Mbanga Mpongo et je lui ai demandé de se déployer immédiatement sur les lieux avec son personnel. Il s’est avancé. Il était 3h. Quand nous sommes arrivés, on a constaté qu’ils avaient pillé le parking et une brocante qui se trouvait à côté. Grâce aux renseignements des populations, on avait pu interpeller huit au petit matin. On a saisi également quatre motos et deux écrans plasma».

Lire aussi :Insécurité à Douala : les victimes se désolidarisent du démenti du gouverneur

La journée du lundi 7 juin 2021 n’a pas été de tout repos pour les forces de maintien de l’ordre dans la ville de Douala. Dans la matinée, elles ont été alertées par les commerçants

«Face à cette situation, souligne le Capitaine Modeste Dassie, j’aimerai passer un message aux populations. Renseigner c’est bien, mais bien renseigné c’est mieux parce que, généralement quand ces gars décident de déranger, on nous renseigne mal et nous passons le temps à nous balader. C’est mieux de nous donner les informations utiles et précises. Cela nous permettra de mettre définitivement fin à ce phénomène.»

La journée du lundi 7 juin 2021 n’a pas été de tout repos pour les forces de maintien de l’ordre dans la ville de Douala. Dans la matinée, elles ont été alertées par les commerçants

H.N.

LA VOIX DU KOAT

Lutte contre la migration clandestine : la voix des radios communautaires

Previous article

Transparence financière des Apee : parents et chefs d’établissements à l’école

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une