- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneAlbi faces Africa 2022 : sept  prétendantes, une  couronne

Albi faces Africa 2022 : sept  prétendantes, une  couronne

- Advertisement -spot_img

Les candidates en course pour la 3ème édition de ce concours de beauté dédié aux jeunes filles albinos, ont été présentées vendredi, 14 octobre 2022 à Douala.

Qui succèdera à Eve Imani, la lauréate de l’édition 2021 de Miss albinos,  devenue Albi faces Africa ? La réponse sera connue en mars 2023 lors de la grande finale. Elles sont sept candidates à lorgner la couronne de la 3ème  édition de ce concours de  beauté destiné aux jeunes filles albinos. Elles ont été présentées le vendredi 14 octobre 2022 à Douala.

En tenues de ville, traditionnelle, et d’apparat, les candidates ont, pendant près de deux heures d’horloge, fait une démonstration des atouts devant leur permettre de décrocher le graal en mars prochain. Le moins qu’on puisse dire est que  le jury n’aura pas la tâche facile.

Lire aussi :Miss et Mister Albinos Cameroun 2019 : les lauréats seront connus demain à Douala 

Seulement les candidates devront revoir la copie de leurs projets présentés ce vendredi soir. Selon Imane Lanie, la coache blonde, comme elle se fait affectueusement appeler,  ces jeunes candidates se sont trompées de combat. La lutte contre la discrimination de la personne n’est plus leur combat. «En mars prochain lors de la grande finale, je vous attends avec des projets convaincants et porteurs. J’attends de vous d’être éloquentes. Je ne voudrais pas entendre les mots du genre, discrimination, stigmatisation parce que ce n’est plus votre combat. Vos ainés et nous avons mené ce combat pour vous. Vous avez besoin d’exister, de vous imposer», leur a martelé Imane Lanie.

Lire aussi :Miss Green Cemac : après deux ans de trêve, place à l’acte 3 

Rendu à sa troisième édition, le concours Albi faces Africa vise à promouvoir la beauté, l’intelligence et les qualités des jeunes filles albinos. «Les personnes albinos ne sont pas des personnes indigentes. Elles réfléchissent, elles ont des capacités et sont comme nous, en dehors du fait qu’elles n’ont pas de mélanine. C’est pourquoi dans notre concours, nous sommes très sélectifs. Nous ne retenons pas celles qui ne  vont pas à l’école ou qui ne font pas une formation», dixit Marie-Gabrielle Mfegue, promotrice d’Albi faces Africa.

Blanchard BIHEL 

 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img