Spectacle : Alain Oyono et Hervé Nguebo en symbiose

0

Ils ont offert un show au public de Douala, le vendredi 13 juillet 2018.

C’était le concert d’Hervé Nguebo. Il était annoncé depuis des mois par Universal Prod, organisateur. Alain Oyono était la grande surprise. Et pour une surprise, ça a plus qu’assuré

Alain Oyono.

C’était le concert d’Hervé Nguebo. Il était annoncé depuis des mois par Universal Prod, organisateur. Alain Oyono était la grande surprise. Et pour une surprise, ça a plus qu’assuré. La soirée du 13 juillet 2018 à Douala- déroule d’abord son tapis à une jeune artiste. Share’On est un large tissu vocal, plus porté dans les aigus. Le public a beau ne pas connaître ses chansons, mais la fille de Ndonga-Mantum -dans le Nord-ouest- a des rythmes enlevés qui arrachent les ovations. C’est clair que ce petit bout de femme, chez qui ont décèle un brin de Charlotte Dipanda, est une valeur prometteuse.

Ah ! Ce Alain Oyono ! Comment parler de ce concert, sans émotion, avec un Alain Oyono au Saxophone alto? C’est d’ailleurs lui qui ouvre le bal. Pour donner le la, il revisite des titres comme «Just the two of us» du saxophoniste Bill Withers, «Isn’t she lovely» de Stevie Wonder … C’est des notes de jazz, de soul music, de Blues qui voltigent dans la salle de la Falaise Diamond. Comme elle est belle la musique ! Si le public a un peu de mal à s’identifier, l’entrain arrive sur «Douala Sérénade» de Manu Dibango. Ça commence à chanter. Dommage qu’avec autant de talent et de générosité, le saxophoniste de Youssou N’Dour n’est pas encore d’album sur le marché. C’est cette générosité qui l’a d’ailleurs motivé à quitter sa résidence de Dakar pour venir soutenir Hervé Nguebo.

Pour sa montée sur scène, Hervé Nguebo est obligé de casser un tantinet le rythme. Comme pour demander  la bénédiction des ancêtres, l’artiste entame avec de l’Esséwè, un air typique du peuple Sawa. Guitare en main, il passe ensuite en revue quelques titres de son premier album «Another part of me». Des chansons retouchées par les notes savamment dosées d’Alain Oyono. Chef d’orchestre, l’immense Arthur Manga ne quitte pas sa guitare basse. A la guitare électronique, Simplice Kengne a du mal à se cacher des projecteurs qui le fusillent. La batterie de Castro Epanya apporte du punch au piano de Victoire. Aux percussions, Bob fait sa star derrière ses lunettes de soleil. De «Was’a londo» à «Na wodi wa», en passant par «Amigo, Muna Muto, Mbo’o», on s’amuse bien. On danse aussi. Makossa, Jazz, Salsa. Sur «Essoka», Hervé Emmanuel Nkom n’a pas hésiter à prendre la main de sa sœur Alice Nkom pour une danse.  On verra aussi Anicet Ekane se déhancher sur le podium, au pas de «Ton pied mon pied».

C’était le concert d’Hervé Nguebo. Il était annoncé depuis des mois par Universal Prod, organisateur. Alain Oyono était la grande surprise. Et pour une surprise, ça a plus qu’assuré

Le tandem Alain et Hervé est beau. Déjà que côté tenue, ils ont misé pour la mode afritude. Si Hervé Nguebo échange avec le public, Alain Oyono communique avec son sourire, les va-et-vient sur la scène. Il se lâche à fond. Il est quelque peu embêté par les problèmes de retour de sons au niveau de quelques instruments. Les chœurs menés par Moka et Babette Edimo ne sont pas audibles par endroit. Mais en professionnel, Alain Oyono fait quelques observations, puis reprend son saxo. Le public a savouré quelques pépites de «Multicolores», le deuxième album d’Hervé Nguebo qui sort le 29 septembre prochain.

Le concert était organisé dans le cadre des 46 ans du groupe La Falaise. C’est également une autre ponctuation du concept «Les Virtuoses». Universal Prod annonce pour la suite Kool Bass, Emmanuel Pi Djob en novembre.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More