Retraite internationale : Samuel Eto’o, légende éternelle !

0

Après une dernière expérience au Qatar Sc et trois années passées en Turquie, l’ancien capitaine des Lions indomptables a décidé de ranger les crampons définitivement à l’âge de 38 ans. Avec 56 buts inscrits en 118 sélections avec le Cameroun, le désormais ancien international aura marqué l’histoire du sport roi.

Clap de fin pour une légende du football planétaire ! Il est temps de raccrocher…les crampons ! C’est le moment des adieux aux pelouses sur lesquelles il a fait briller la palette de son immense talent avec à la clé des multiples trophées et une ribambelle de lauriers. Après une riche et exaltante carrière de haut niveau, Samuel Eto’o et le football professionnel scellent leur fin d’idylle. L’annonce a été faite sur son compte Instagram hier vendredi 06 septembre 2019 alors que le goléador était en séjour à Kinshasa en République démocratique du Congo (Rdc). De manière très subtile, avec un court message, le quadruple Ballon d’Or africain déclare : « la fin. Vers un nouveau défi ». Tel un métronome accro aux challenges, il sera passé dans de nombreux clubs : Real Madrid, Majorque, Barcelone, l’Inter Milan, l’Anji Makhatchkala, Chelsea, Everton, la Sampdoria, Antalyaspor, Konyaspor et le Qatar.

Drogba salue le grand ambassadeur de l’Afrique

Son palmarès est suffisamment éloquent puisqu’il a remporté la Ligue des champions (2006, 2009, 2010), la Coupe du monde des clubs (2010), ainsi que les Championnats d’Espagne (2005, 2006, 2009) et le Championnat d’Italie (2010). Il a notamment été élu joueur africain de l’année à quatre reprises (en 2003, 2004, 2005 et 2010). Bref, la retraite est plus que méritée pour ce footballeur dont le nom est inscrit en lettres d’or dans les annales du foot dans le continent. Depuis lors, ses homologues ivoiriens continuent de lui rendre hommage pour son parcours exceptionnel. Après Gervinho, Didier Drogba a honoré à son tour, l’emblématique footballeur. « Félicitations pour cette grande carrière Eto’o et très bonne continuation pour les nouveaux challenges qui t’attendent. L’Afrique est fière de l’un de ses plus grands ambassadeurs », a réagi l’ex capitaine des Eléphants dans une publication pleine d’émotions parue sur son compte instagram.

Lire aussi :http://lavoixdukoat.com/coup-de-gueule-samuel-etoo-demonte-vahid-halilhodzic/

De la Fécafoot à la Caf ?

Ces derniers mois, le nom du footballeur formé à la Kadji sport academy (Ksa) est revenu au centre de la gestion de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) dont il piloterait les rênes dans l’ombre, avec malheureusement moins de succès que lorsqu’il faisait des dribbles, des feintes ou envoyait le cuir dans les filets. En témoignent les performances cahin-caha enregistrées par Seidou Mbombo Njoya, l’actuel président de l’instance, présenté comme son homme de main si ce n’est finalement sa marionnette ? Entre management chaotique des sélections nationales, scandales de l’affaire du nouvel équipementier des Lions indomptables, bras de fer et conflit ouvert avec le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc), le bilan du fils du sultan des Bamoun à la tête du « palais de Tsinga » frise le désastre.

Lire aussi :http://lavoixdukoat.com/media-samuel-etoo-offre-115-000-euro-a-la-voix-du-koat/

Parlant de nouveau défi, on se souvient qu’à la mi-juillet, le président de la Confédération africaine de football (Caf), le Malgache Ahmad Ahmad, avait annoncé qu’Eto’o et Drogba allaient devenir ses « collaborateurs », avec « des fonctions officielles ». L’ivoirien réfléchira sur l’amélioration du statut du joueur africain tandis que le « 9 » va se charger des relations avec les Fédérations et les Confédérations. On attend !

Daniel NDING

Share.

About Author

Leave A Reply