ActualitéSociété

Violences faites aux femmes… Gaëlle Wondje faite ambassadrice de la lutte  

0

La plateforme Promotion et Assistance de la Femme Africaine attend notamment de Gaëlle Wondje qu’elle mette son  image et ses mots au service de la sensibilisation des populations contre ce fléau.

Juste Une Étincelle. C’est le projet pour lequel vient d’être sollicitée Gaëlle Wondje comme Ambassadrice au Cameroun. Cette étoile montante de la musique camerounaise assez connue comme choriste et qui s’est faite remarquer à travers ses deux albums à coloration World, aura la  lourde tâche de parcourir le pays pour sensibiliser les populations contre les violences faites aux femmes. Un phénomène fortement décrié  mais qui semble avoir pris assise sous multiples formes (bastonnades, viols, harcèlement sexuel, mariages et rapports sexuels forcés, injures à caractère sexiste, assassinats, intimidations…) dans notre société phallocrate et à grande dose masochiste. L’artiste devra, par ailleurs, toujours dans les missions qui lui sont dévolues,  prendre part  aux différentes actions sur le terrain en rapport à ce combat.

Lire aussi :Festival Quartier Sud 2018 : un top départ en Fa majeur

Le choix de Gaëlle comme ambassadrice de ce projet de Panaf (Promotion et Assistance de la Femme africaine) n’est pas un hasard. En effet, la dénomination de cette campagne est inspirée de l’appellation du dernier opus de la chanteuse Juste Une Étincelle. Un album porté sur les causes féminines à travers lequel, l’artiste se positionne au premier plan des défenseurs des droits des femmes. Pour Gaëlle Wondje, ce nouveau statut est «un honneur, un début d’accomplissement. C’est aussi pour cela qu’on partage nos émotions avec le plus grand nombre… Depuis la nuit des temps, les femmes font les frais d’une domination parfois très cruelle. Il faut que ça s’arrête. La société doit notamment prendre conscience qu’elle fabrique des pervers narcissiques en série, de génération en génération. Il faut intégrer dans l’éducation de nos petits enfants dès la plus tendre enfance que fille ou garçon, ils ont la même valeur à nos yeux. Autant de choses qui font de cette cause un objectif majeur à ce stade de ma carrière en tant que femme.»

Les opérations prévues pour commencer le 1erjuillet dureront tout le long du deuxième semestre de cette année 2020. Un autre moyen pour  la Gaëlle Wondje de se mettre en avant et de faire prévaloir d’autres talents d’émissaire et de messagère non connus de ses fans.

Selon les estimations de l’Onu, 35% des femmes dans le monde soit 9 millions d’adolescentes ont subi des violences physiques ou sexuelles de la part d’un partenaire intime ou de la part d’une autre personne  à un moment donné dans leur vie. La chanson Juste Une Étincelle est devenue l’appellation du projet initié par la plateforme de Promotion et Assistance de la Femme Africaine (PAFA).

Félix Epée

LA VOIX DU KOAT

Covid-19 : le soutien de Guinness aux exploitants des débits de boissons

Previous article

Fête de la musique : ça swingue chez Onomo Hôtels

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité