Festival Quartier Sud 2018 : un top départ en Fa majeur

0

Ady Tchouakak, Stéphane Akam, Léonie Langa… ont donné le La de la 6ème édition de ce rendez-vous artistique et culturel hier mercredi à Douala.

Ady Tchouakak, Stéphane Akam, Léonie Langa… ont donné le La de la 6ème édition de ce rendez-vous artistique et culturel hier mercredi à Douala.

Ady Tchouakak.

Mercredi 31 octobre. Il est 19h. Riverains, curieux et artistes ont pris d’assaut le site du festival international Quartier Sud à la Cité-Sic Jourdain à Douala. Où des barricades ont été installées pour éviter toute circulation d’automobiliste. Après les dernières retouches, place au grand chaud. C’est Ady Tchouakak qui signe la première note du Festival Quartier Sud 2018. Un honneur pour cette chanteuse qui, depuis la sortie de «Ya Zaelee» (entendez mon jour s’est levé en Fèfè, une langue de l’Ouest-Cameroun) son tout premier album en 2016, trace sa route. Pour son public du Quartier Sud, elle passe en revue ‘‘Ya Zaelee’’, ‘‘Alléluia’’,  ‘‘Yelle Yelle’’. Une version actualisée et bien enlevée, avec de nouvelles sonorités de saxophone.

Dans son ensemble pagne, coiffée d’un foulard, Ady Tchouakak joue avec ses musiciens, esquisse des pas de benskin, d’Esséwè, échange avec le public. Les enfants sont conquis. Les adultes envoient des ovations. Une belle joie pour l’artiste. Parce que ça n’a pas été facile. «Chanter à Quartier Sud est une grosse expérience. Je n’avais jamais chanté en plein air. J’ai toujours eu à chanter en salle, avec des gens que je connais. Et là c’était différent. Jouer dans un quartier, avec un public varié, plein d’autres musiciens qui devaient passer après moi étaient une grosse pression. Mais c’était bien. On s’est beaucoup amusé», nous confie-t-elle. Et de poursuivre : «C’était mon premier festival aussi, vivement qu’elle m’ouvre de grandes et de belles portes.» On le lui souhaite bien. Stéphane Akam n’était pas à sa première expérience. Et on peut dire qu’il apprend vite. De l’homme un peu timide qu’on a connu sur le festival en 2014, c’est un chaud man à la Michael Jackson, plein d’assurance qu’on découvre. «C’est une bête de scène», entend-t-on dans la foule. Dans un look à la fois relâché et affirmé, Stéphane Akam revisite ses chansons «Yopchieu, Gouna, Che Woue». Ce dernier titre est d’ailleurs nominé au grand concours All Africa Music Award, une cérémonie de récompense des musiques africaines. Une fierté pour le Cameroun car Stéphane est nommé dans deux catégories, Meilleure chanson traditionnelle africaine et Meilleur artiste masculin de musique inspirante. En attendant le résultat des votes des internautes, «je prépare la sortie officielle de mon premier album, le 16 novembre 2018 à l’Institut français de Douala. J’organise un concert à l’occasion

Autre talent, pas des moindres, Léonie Langa. Elle est sans doute la plus habituée des scènes. Finaliste de «Star de Demain» en 2008, un intermède en solo, des années avec le groupe Macase, Léonie Langa a de quoi maîtriser la scène. Ses pas de bikutsi puisés à l’Est Cameroun, n’étouffent point ses envolées vocales. Et quand cette boule d’énergie vous reprend «Hapozamani» de Myriam Makeba, tout en émotion et empli de générosité, c’est le public qui danse avec elle. Mirya Bika’a, Marsi Essomba…étaient aussi de la fête.

Ady Tchouakak, Stéphane Akam, Léonie Langa… ont donné le La de la 6ème édition de ce rendez-vous artistique et culturel hier mercredi à Douala.

Léonie Langa.

C’est pour faire découvrir de tels talents que l’équipe Quartier Sud se bat depuis six éditions déjà, sans sponsoring. Heureusement que le public est toujours preneur. Armand Biyag, Trio Apa, Jacob Diboum, Clara Lou, Gaëlle Wondje, Papy Anza, Bibiane Sadey… se succèderont sur scène les jours à venir. Les rideaux du festival se referment le 3 novembre. Lire aussi :Cameroun/Festival : le Quartier Sud joue son acte six

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More