Culture

Mannequinat : Princess Model Agency ouvre ses portes à Douala

0
Une nouvelle agence de mannequinat a officiellement ouvert ses portes le 18 novembre 2020 à Douala. Princess Model Agency a pris ses quartiers en plein centre ville d'Akwa.

La cérémonie de lancement de cette nouvelle agence a eu lieu le mercredi 18 novembre 2020 dans la capitale économique.

Une nouvelle agence de mannequinat a officiellement ouvert ses portes le 18 novembre 2020 à Douala. Princess Model Agency  a pris ses quartiers en plein centre ville  d’Akwa.

L’objectif de cette autre  entreprise dans l’univers de la beauté et des paillettes est de proposer un autre regard du mannequinat au Cameroun où le métier est presque banni. D’où son slogan : Le mannequinat au cœur de son art.

Selon Alex Thierry Nzié, son Directeur général  contrairement  aux idées reçues faites de ce métier dans l’imagerie populaire, le mannequin devrait être une personne intègre, respectée et qui vit de son art. «Nous voulons participer à la réforme du mannequinat et le redéfinir dans son contexte difficile qui est le notre et effacer tous les préjugés et les dérives qu’on lui colle», indique-t-il.

Invitée pour partager son expérience, Fokam Lorraine, ancienne vice Miss Cameroun reconvertie dans la formation et le placement des hôtesses s’adressant  à ses jeunes confrères et consœurs  a été formelle pour ce qui est de l’attitude que devrait avoir un mannequin. «Dans ce milieu concurrentiel et ambiguë, nous devons nous responsabiliser par nos actions, nos attitudes directes ou indirectes. Par conséquent, nous devons éviter d’être mal vêtus et mal polis. C’est à travers notre façon de nous habiller et de nous comporter qu’on nous qualifiera».

Le public a eu droit à un mini défilé de mode alternant entre discours et passages de quelques mannequins. Les organisateurs ont voulu montrer  aux invités par cette démonstration ce qui les attendra les jours avenirs avec l’ouverture de l’agence.

Lire aussi :Haute Couture : Nvina Mode livre sa première cuvée

Junior Ebolo, patron Mon Monde Agency, un des doyens dans la formation des mannequins au Cameroun et parrain de cet évènement est optimiste. «Il y a de la relève. Quand je vois ces filles défiler, je sens qu’il y a du potentiel», lance-t-il à la vue des mannequins dont la plupart ont été formés au pied levé à moins de deux jours de l’événement.

Le patron Mon Monde Agency a tenu tout de même à rappeler l’importance du port du vêtement et le rôle du mannequin dans notre vie.  «S’habiller fait partie de notre quotidien. C’est le sens même de la vie après la nourriture. Voir un homme dénudé, relève de l’anormalité. Et pour les confectionneurs des vêtements, il faut un mannequin pour mettre les habits en valeur et donner aux autres l’envie de le porter», précise-t-il.

Princess Model Agency recrute les enfants passionnés qu’elle forme dans les différentes catégories de mannequinat (détails, modèle photo, podium,…). L’adhésion d’après Axel Nzié est gratuite. Elle se fait à partir de l’âge de 16 ans.

Cependant, pour avoir accès à cette formation, il faudra remplir certaines conditions : avoir une belle morphologie, être muni d’une autorisation parentale pour les mineurs et avoir au minimum le bac pour ceux ou celles qui aspirent à devenir mannequins professionnels. «Avec ce minimum du bagage académique, on sait au moins que vous aurez la capacité à déchiffrer un contrat», justifie Junior Ebolo. Après son implantation à Douala, Princes Model Agency envisage s’étendre à Yaoundé et Buéa.

Félix ÉPÉE

LA VOIX DU KOAT

Action sociale : la Semc offre un forage aux populations de Mombo

Previous article

Mal gouvernance : Ahmad Ahmad expulsé de la feuille de match de la Fifa

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Culture