- Advertisement -spot_img
AccueilAfrique de l'OuestMali : «Après avoir libéré la France, les Français ont demandé aux Américains...

Mali : «Après avoir libéré la France, les Français ont demandé aux Américains de partir. Est-ce que Américains se sont mis à insulter les Français?»

- Advertisement -spot_img

Extrait du discours du 8 février 2022, du Premier ministre Malien Choguel Kokalla Maïga :

«…Les Français jouent sur les sentiments en disant que les soldats français sont morts. Mais les Africains sont morts pour libérer la France. A la deuxième guerre mondiale, c’est l’Afrique qui était bouclier de repli de De Gaulle. Pour reconquérir la souveraineté de la France, c’est les Africains qui mourraient. Pourquoi passe-t-on le temps à nous dire que les soldats français sont morts ? Les Américains n’ont-ils pas libéré la France ? L’armée rouge n’a pas libéré une partie de l’Europe ? Pourtant quand les Français ont décidé que ce n’était plus nécessaire, ils ont dit aux Américains de partir. Est-ce que Américains se sont mis à insulter les Français ?

Lire aussi :Mali : le boycott de tous les produits français annoncé 

Des soldats Africains qui ont libéré la France, certains ont demandé leur simple droit en 1945. On les a massacrés. Donc il faut qu’on arrête de jouer sur les sentiments et de nous faire la leçon. Personne ne peut faire la leçon au gouvernement malien, surtout pas de leçon de morale. Personne. Je dis bien personne. Et personne ne peut nous déstabiliser.

Lire aussi :Mali : l’ambassadeur de France Joël Meyer chassé du pays 

Notre peuple est un grand peuple. On ne peut pas nous vassaliser, on ne peut pas transformer le pays en esclave. Ça c’est terminé. Il n’y a pas de zone d’influence. En tout cas, le Mali ne fait pas partie de la zone d’influence d’un pays. Nous ne changerons contre rien la sécurité de notre pays et de notre population. Que ceux qui veulent nous aider nous aident. Celui qui pose  comme condition que nous devons accepter qu’on continue à tuer les Maliens ne trouvera pas de terrain d’entente. C’est aussi simple que ça. Nous n’avons aucun problème avec le peuple français, avec l’Etat français.»

Lire aussi :Afrique de l’Ouest : lâché par la Cedeao et l’Uemoa, le Mali ferme ses frontières

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img