- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneJérôme Minlend : le repos d’un homme de paix

Jérôme Minlend : le repos d’un homme de paix

- Advertisement -spot_img

Le culte œcuménique célébré jeudi 8 juillet 2021 à la paroisse du Centenaire à Douala a été l’occasion pour plus d’un de se remémorer la bienveillance du Pdg de Cameroun Audit Conseil International.

Le temple du Centenaire de Douala n’a pas pu contenir toutes les personnes venues partager le culte œcuménique de recueillement pour le repos de l’âme de Jérôme Minlend. La fraicheur de ce jeudi 8 juillet 2021, n’a pas dissuadé toutes ces personnes qui se sont frayées une place sous les tentes installées dans la cour de la paroisse. Grâce à l’écran géant installé à l’entrée de ce lieu saint, elles peuvent suivre à la minute près, tout ce qui se passe et se dit à l’intérieur.

Des témoignages, généreux, bienveillant, chrétien, paix sont les éléments communs qui reviennent. «Nous vous sommes reconnaissant d’être venus si nombreux honorer la mémoire, la vie du fervent chrétien qu’était notre père. Les principes moraux de notre père, basés sur le socle de la parole divine dès le plus jeune âge ont régi la façon dont il s’occupait non seulement de sa propre famille mais également celle de tant d’autres dont il a croisé le chemin au cours de sa riche mais néanmoins courte vie», souligne l’aîné des enfants, Roy Stephan Minlend. Et de poursuivre : «Ces principes moraux basés sur la parole ont aussi régi la façon dont il a mené ses affaires, étant un mentor patient pour les uns, un partenaire loyal pour les autres, et une figure mythique pour beaucoup. Mais pour nous, Coretta, Alexia, Bianca et moi, il était avant tout un père aimant, présent, protecteur, à l’écoute et toujours prêt à répondre aux besoins de sa famille. Toujours l’esprit positif et ne gardant jamais rancune. Il nous quitte, rappeler par notre créateur, nous laissant nous ses enfants tristes de par son absence, mais aussi tellement inspiré par sa vie au service des hommes et de Dieu.»

Lire aussi :Macase, les Laborantins, et cette Joyce… explosive promesse 

“Homme de la restauration”

Du Pdg du cabinet Cameroun Audit Conseil (Cac) International, ses employés gardent en eux l’image d’un «mentor, une étoile, une légende. Jérôme Minlend que nous appelions généralement Jem, était un homme très cultivé, fort, une référence dans son domaine au Cameroun, en Afrique et partout ailleurs. La joie de vivre était son partage. Tu as su nous protéger courageusement et protéger tes valeurs», déclare Takoudjou, Assistant manager au cabinet Cac, représentant du personnel.

Pour François Soman, vice-président général du Mbog Liaa que présidait Jérôme Minlend depuis 2012, «l’association culturelle Mbog Liaa qui regroupe les Bassa, les Mpo’o, les Bati est en deuil parce qu’un tsunami c’est abattu sur notre association le 15 juin. Tout ce que nous pouvons dire à Jérôme, c’est que son œuvre va continuer. Jérôme a toujours voulu que Mbog Liaa devienne une association qui regroupe tous les Bassa, tous les Mpo’o, tous les Bati. Moi qui suis plus ancien, je peux vous dire que quand Jérôme arrive en 2012, Mbog Liaa battait de l’aile. Au moment où il s’en va, nous avons bénéficié de tous les soutiens. Ils sont nombreux aujourd’hui qui viennent de Yabassi, du Nord, de l’Extrême-Nord, de l’Allemagne, du Canada…pour lui dire adieu». Jérôme Minlend a aussi été «un grand homme qui a su avec beaucoup de prestance et de panache conduire l’association Mbog Liaa vers l’émergence sur le plan historique et culturel. Jérôme Minlend, l’homme de la rénovation, de l’homme de paix et de la restauration», conclut Sa Majesté Mbodi Epee Gaston, Chef supérieur de la communauté Bassa du Wouri.

Lire aussi :Fonction publique : Chasse à l’homme contre 600 enseignants déserteurs

Autant de témoignages qui ont poussé les prêtres à interroger l’assistance sur ce qui leur semble une évidence : «Comment ne connaîtra-t-il pas la paix, le repos avec Dieu ? Parce qu’il aura expérimenté une vie de communion avec le Christ, il se reposera en paix. La Bible déclare, heureux sont les morts qui meurent dans le Seigneur

Si plusieurs ne connaissaient de Jérôme Minlend que sa casquette de président du Mbog Liaa, cet homme à la modestie implacable était un expert-comptable de grande envergure. Il était d’ailleurs membre de l’Ordre national des Experts comptables du Cameroun. En 1995, il est Pdg d’Ernest and Young Cameroun ; associé à Ernest and Young France ; responsable Ernest and Young Afrique Centrale. Il démissionne pour créer en 2003 Cac International dont il est Pdg.

Des témoignages, Jérôme Minlend aura passé toute une vie au service des autres. Ce qui explique la présence massive des Hommes du monde de la culture, des experts comptables, des Majestés et autres dignitaires traditionnelles, des leaders politiques, du gouverneur de la région du Littoral…au culte œcuménique. Né en août 1954 à Matomb, Jérôme Minlend est décédé le 15 juin à Douala de suite de courte maladie. Il rejoindra Malmiang Sous-Bois la terre de ses ancêtres ce samedi 10 juillet. Malmiang est située dans la commune de Matomb, département du Nyong-et-Kellé dans la région du Centre.

Valgadine TONGA  

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img