A La UneSociété

Initiative : la Reine Douala Bell aux côtés des déplacées internes du NoSo

0
L’élan de cœur de la présidente fondatrice de l’association Africa Ladies for peace, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la paix.

L’élan de cœur de la présidente fondatrice de l’association Africa Ladies for peace, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la paix.

Comme tous les 21 septembre, la communauté internationale commémore la journée internationale de la paix. Un vocable que comprend mieux que quiconque Wanka Futung, déplacée interne du Nord-Ouest Cameroun. Depuis  cinq ans, les populations  des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NoSo), en proie à la crise sociopolitique, ne connaissent plus la paix. Leur quotidien,  autrefois paisible, est rythmé par le crépitement des armes.

Bon nombre d’entre elles ont fui leur village pour aller trouver refuge ailleurs. Laissant tout derrière eux. Pour ces déplacées internes réparties à travers le pays, la vie n’a véritablement plus la même saveur. Elles survivent tant bien que mal, avec sans doute, l’aide des âmes de bonne volonté, à l’instar de Clarisse Douala Bell, Reine du Canton Bell, fondatrice de l’association Africa Ladies for Peace (association des Femmes africaines pour la Paix, ndlr). A l’occasion de la célébration de cette journée de la paix, l’association a remis un important don aux femmes déplacées interne du NoSo vivant à Douala.

Lire aussi :Terrorisme : 1million d’enfants camerounais en danger 

Le don remis ce 21 septembre 2021 au siège de la Croix rouge du Wouri  était constitué des denrées alimentaires, des fournitures scolaires, du nécessaire de toilettes pour les femmes et d’un soutien financier. Pour cette année, elles étaient 25 femmes réfugiées dans cinq arrondissements de la métropole économique. Mais, ce chiffre sera revu à la hausse dès l’année prochaine. Passant ainsi de 25 bénéficiaires à 200 bénéficiaires, a promis la bienfaitrice, dont l’association a pour objectif d’accompagner les femmes en zone de conflit.

Lire aussi :Africa Ladies of Peace…au secours des femmes vulnérables 

«Nous sommes une association internationale et à l’occasion de la journée internationale de la paix, nous avons choisi de nous rapprocher de nos sœurs des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour leur donner de la chaleur humaine, leur tenir la main et les accompagner avec des dons», a-t-elle confié. Au-delà du matériel, la Clarisse Douala Bell a adressé un message d’amour, de réconfort à ces femmes meurtries par la guerre. Aussi, leur a-t-elle prêté  son épaule pour y déposer leur tête. En retour les heureuses bénéficiaires ont exprimé leurs gratitudes et couvert la bienfaitrice d’une pluie de bénédictions. «Nous sommes très heureuses de recevoir ces dons et nous remercions la Croix Rouge et l’Alp d’avoir pensé à nous. Si, elles ont pensé à nous, c’est qu’elles nous portent dans leur cœur. Soyez bénies», a remercié l’une des bénéficiaires.

Blanchard BIHEL       

LA VOIX DU KOAT

Douala : un réseau de trafic  du carburant frelaté découvert

Previous article

Exit la conférence des Chefs d’Etat de la Cemac : la Cellule de Suivi à pied d’œuvre

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une