- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneFinancement de projets en Afrique Centrale: le consortium Cowi/Ecorys rend sa copie

Financement de projets en Afrique Centrale: le consortium Cowi/Ecorys rend sa copie

- Advertisement -spot_img

L’atelier de restitution de sa feuille de route se tient les 20 et 21 janvier 2022 à Douala, devant différentes institutions à l’instar de la Cemac et la Ceeac, l’Union européenne.

Pour financer ses infrastructures, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac), et la Communauté économiques des Etats de l’Afrique Centrale (Ceeac), ont signé une convention en 2005 avec l’Union Européenne. Une convention de financement à hauteur de 350millions d’Euro. Ladite convention préconise une approche coopérative novatrice pour le financement des infrastructures, appelée Blending. Dans le cadre de sa réalisation, une mission d’assistance technique du consortium Cowi/Ecorys avait été commise auprès des Commissions de la Cemac et Ceeac à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance des Infrastructures Régionales et Nationales en Afrique centrale (Pagirn).

Lire aussi : https://cemac-eco.finance/la-recherche-du-financement-en-blending-en-afrique-centrale/?lang=fr

La mission technique du consortium consistait à appuyer la Commission de la Cemac dans la maitrise d’ouvrage en matière de gouvernance des infrastructures régionales et nationales. Ceci passait par l’identification des projets d’infrastructures régionales dans les secteurs d’énergie, des Tic et des transports, l’analyse des opportunités de financement en mode blending desdits projets.

Lire aussi :https://lavoixdukoat.com/bdeac-bientot-le-deuxieme-emprunt-obligataire/

Les 20 et 21 janvier 2022 à Douala, le consortium Cowi/Ecorys va rendre sa copie. Ce sera à la faveur de l’atelier régional de restitution des résultats de la Mission d’assistance technique pour l’identification des projets d’infrastructures régionales et nationales en Afrique centrale en vue de leur financement en mode Blending.

Il sera question au cours de l’atelier, de «partager les résultats de la mission d’assistance technique avec l’ensemble des bénéficiaires du Pagirn en vue de leur complétude en matière d’informations fournies, et de leur appropriation au niveau national», renseigne la Cemac. Il sera tout aussi question de répertorier les projets régionaux considérés comme éligibles au mode de financement Blending sur la base des informations collectées auprès des Etats et de leurs institutions spécialisées…

Sont notamment attendus à ces travaux : les représentants des Etats bénéficiaires des activités du Pagirn, de l’Union européenne, des Commissions de la Cemac et de la Ceeac, des représentants des institutions régionales spécialisées dans les secteurs d’infrastructures concernés ; du Pref-Cemac, des institutions techniques et financières notamment (Bei, Bad, BM, Afd, Kfw).

Valgadine TONGA

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here