A La UneDiplomatieÉconomie

Exit la conférence des Chefs d’Etat de la Cemac : la Cellule de Suivi à pied d’œuvre

0
Les délégués des pays de la sous-région et des institutions membres sont en travaux dans la ville de Douala au Cameroun, ce mercredi 22 septembre 2021.

Les délégués des pays de la sous-région et des institutions membres sont en travaux dans la ville de Douala au Cameroun, ce mercredi 22 septembre 2021.

Préparer les documents de travail de la quatrième session extraordinaire du Comité de pilotage du Programme des Réformes économiques et financières de la Cemac (Copil du Pref-Cemac). C’est l’objectif de la rencontre ce mercredi 22 septembre 2021 de la Cellule de suivi du Pref-Cemac. Les experts doivent baliser le terrain pour la prochaine assise du Pref-Cemac, qui aura pour fil conducteur la «mise en œuvre des décisions et résolutions du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Cemac du 18 août 2021».

Lire aussi :https://lavoixdukoat.com/dr-issa-doubragne-la-cemac-sinscrit-dans-les-financements-des-vaccins/

Au cours de la session extraordinaire du 18 août dernier, rappelle le Secrétaire Permanent du Pref-Cemac, Prof. Michel-Cyr Djiena Wembou, «les Chefs d’Etat ont réitéré leur ferme volonté de poursuivre les réformes engagées depuis 2016 pour faire face aux crises économiques, sécuritaires et humanitaires auxquelles il faut maintenant ajouter la crise sanitaire du covid-19. Ils ont prescrit 24 mesures à prendre en compte dans la nouvelle matrice des actions du Pref-Cemac, afin d’assurer la pleine coordination des réformes en cours dans la zone

Lire aussi :https://lavoixdukoat.com/bdeac-bientot-le-deuxieme-emprunt-obligataire/

Au rang de ces mesures, l’on note l’engagement ferme et renouvelé des Chefs d’Etat d’accélérer les réformes structurelles dans la sous-région, notamment les onze projets intégrateurs ; l’accélération du processus d’intégration ; la libre circulation des personnes et des biens dans la sous-région ; l’intensification des campagnes de prévention et de vaccination contre le covid ; encourager tous les Etats à conclure des programmes de deuxième génération avec les partenaires techniques et financiers.

Lire aussi :https://lavoixdukoat.com/cemac-biya-et-les-chefs-detat-regles-a-lheure-des-reformes/

«Les programmes de deuxième génération mettent en avant les problèmes de la transformation structurelle. Il s’agit de préparer les conditions pour une réelle transformation de nos économies», explique Antoine Nkodia, président de la Cellule de Suivi. Qui ajoute : «L’assise de ce jour va permettre aux différents acteurs d’examiner les documents portant sur : la matrice des réformes et des actions devant être menées par les six Etats pour mettre en œuvre les politiques et réformes prioritaires dans le cadre de la deuxième phase du Pref-Cemac ; le rôle et les modalités de fonctionnement de l’organe chargé de la coordination et du suivi des réformes économiques et financières au niveau national ; les différents outils de pilotage, de monitoring et de suivi-évaluation de la mise en œuvre de cette deuxième génération de réformes ; l’ordre du jour et le programme de travail de la 4ème session extraordinaire du Copil du Pref-Cemac

La finalité de ces travaux est de relancer la croissance des économies du Cameroun, du Tchad, du Gabon, de la République Centrafricaine, le Congo Brazzaville, et de la Guinée Equatoriale.

Valgadine TONGA

 

LA VOIX DU KOAT

Initiative : la Reine Douala Bell aux côtés des déplacées internes du NoSo

Previous article

A Bamenda : Beti Assomo annonce le réajustement de la stratégie militaire

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une