ActualitéPolitique

Ebolowa : Daniel Edjo’o, le nouveau patron de la ville

0

Les conseillers municipaux constituant le collège électoral en phase avec la hiérarchie du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) ont porté leur choix sur la personne du Dr. Daniel Edjo’o à  travers le mandataire du comité central Édouard Akame Mfoumou.

 

Comme une lettre à la poste… C’est la salle de conférences du Cra d’Ebolowa qui a abrité les travaux de la session de plein droit de l’élection du super maire de la ville. Au terme d’une heure d’horloge, c’est finalement Daniel Edjo’o qui hérite des clés de la ville chef-lieu de la région du Sud. Ainsi en a décidé le collège électoral conformément aux désidératas de la hiérarchie du parti, représenté à ce conclave par Edouard Akame Mfoumou.

Lire aussi :Super maire de Yaoundé : les dernières heures de Gilbert Tsimi Evouna

Inscrits parmi les priorités du nouvel homme fort, la capacité d’autofinancement de la ville. Il devra mener des actions en vue d’améliorer l’approvisionnement en eau potable dans la ville ainsi que l’électricité. Daniel Edjo’o qui a glissé quelques mots à la presse après sa brillante élection, ambitionne rétablir les feux de  signalisation qui ont juste servis pendant le Comice agro-pastoral de 2011.

Pérennisation de l’électrification publique

Il entend aussi relancer les travaux de construction de l’hôtel de ville et de l’hôtel municipal en arrêt depuis plusieurs années. L’assainissement de la ville est également sa préoccupation. Pour cela, Daniel Edjo’o compte renforcer la collecte des ordures et le curage des caniveaux et le désherbage régulier des rues et les alentours des édifices publics. La pérennisation de l’électrification publique sur l’ensemble de l’espace urbain. Pour Syliac Marie Mvogo, préfet de la Mvila, « il est question d’accélérer la décentralisation. L’heure n’est plus à l’apprentissage ni aux balbutiements. Il ne sera plus question de faire des cadeaux. Le challenge c’est la réussite de la décentralisation.  Vous êtes des pionniers, ce qui veut dire que les populations fondent beaucoup d’espoir en vous. Aux votants, vous assurez votre choix et vous serez comptables aussi. Ainsi, vous êtes solidairement responsables, défigurés la ville dans le sens positif ».

Daniel NDING

LA VOIX DU KOAT

Terrorisme : voici ce qui s’est passé à Ngarbuh…

Previous article

Mairie de ville : Messi Atangana Luc, le nouveau Messi de Yaoundé

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité