A La UneFaits Divers

Douala/New-Bell : Un incendie criminel fait cinq morts

0
La dernière victime –un parent de Samuel Eto’o Fils- hospitalisée à l’hôpital général a rendu l’âme dans la matinée du lundi 14 décembre 2020. Six morts déjà sur le carreau. Au quartier New-Bell, c’est la consternation. Du côté des autorités publiques règne l’indifférence.

Un homme âgé de 70 ans met le feu dans la maison familiale et se fait consumer avec ses petits-enfants et un voisin.

La scène se déroule aux environs de 6h 30mn. Audrey Mbondje Jacques, âgé de 28 ans de retour d’une veillée, entend sa voisine crier : « Au secours. Sauvez-moi oh !… ». Il se dirige vers la concession de cette dernière, située derrière sa maison. Il aperçoit Bakal Roger (oncle de Ngo Baka Brigitte) dont la maison jouxte celle de sa nièce Brigitte. Il se précipite de le ceinturer afin de le faire sortir de la maison et le dissuader de violenter sa nièce. «C’est depuis des années que son oncle menace de lui faire du mal ainsi qu’à ses enfants. Il répétait toujours que c’est inacceptable que son frère se soit marié et ait eu des enfants, mais lui pas. Il aimait dire à qui veut l’entendre qu’il va en découdre avec la famille de son défunt frère avant de mourir. On n’a jamais compris la raison de cette haine, d’autant plus que c’est son frère qui lui avait cédé l’espace pour se construire, juste près de lui», nous raconte une voisine, encore secouée par le drame de vendredi 11 décembre 2020.
Le jeune Audrey qui venait avec l’intention d’empêcher la bagarre, ne savait pas que Bakal Roger avait déjà aspergé de l’essence dans toute la maison. Ne laissant aucune chance à Jacques Mbondjé de le raisonner, ni de le sortir par force de la concession où il est entré en se déguisant en femme. « Il s’est infiltré dans la maison en se déguisant en femme quand Noël (le fils de Brigitte environ 15 ans) sort puiser de l’eau à 6h question de prendre sa douche pour l’école. A son retour, il trouve le grand père chez eux, vêtu de robe et un foulard noué sur la tête. A l’aide du briquet qu’il tient en main, le grand père va mettre le feu dans la maison de sa nièce. L’enfant s’est mis à crier au secours. Alors que le grand père voulait prendre la fuite, Noël l’a poussé dans les flammes», poursuit Généviève.
Grâce aux cris d’alerte de son fils, Brigitte va sortir précipitamment de la maison. Venu à la rescousse, Audrey sera grièvement brûlée. Et à rendu l’âme à l’hôpital. Le fils de la fille de Brigitte également trouvera la mort. Il devait avoir 2 ans ce 30 décembre. La demi-sœur de Brigitte lui avait remis ses deux enfants. Des enfants de 2 mois et 1an malheureusement brûlés vifs. «Quand nous sommes arrivés, Audrey, le premier, le mal était déjà fait. Heureusement même que les sapeurs sont arrivés après sinon toutes les maisons aux alentours auraient brûlés », déclare Catherine Boum, membre de la famille. Deux jeunes garçons, 12ans et 10ans, auront la vie sauve en sautant par la fenêtre.
Aux dernières nouvelles, le sieur Bakal Roger a succombé à ses brûlures à l’hôpital, devant des riverains consternés. Qui lui souhaitaient une longue pénitence derrière les barreaux.
Félix EPEE et Valgadine TONGA

LA VOIX DU KOAT

Douala : le Roi Din Dika Akwa III à jamais !

Previous article

Droits d’auteurs : Ateh Bazore est le nouveau Pca de la Sonacam

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une