Culture

Distinctions : Balafon média lance les Awards du cinéma

0
Distinctions : Balafon média lance les Awards du cinéma

La première édition de Balafon Seven Awards aura lieu le 23 décembre 2021 à Douala. Outre les stars de l’écran, cette cérémonie mettra en lumière les acteurs de l’ombre notamment les cadreurs, les maquilleurs, les techniciens.

Le  dernier né des cérémonies de récompense  du groupe de média que dirige Cyrille Bojiko bouclera la boucle de la saison des Awards de ce groupe de média. Le  9 décembre 2021, «La nuit du rire » ouvrira le bal, suivi  des Balafon Music Awards  qui auront lieu le 16 décembre et les Balafon Seven Awards se tiendront le 23 décembre 2021.

vingt-neuf trophées seront décernés aux acteurs du septième art qui se seront distingués au cours de ces deux à trois dernières années. Les catégories en compétition sont : le Balafon d’honneur, le Balafon spécial, le meilleur maquillage de cinéma et série, le meilleur décor de cinéma et de série,  le meilleur scénario cinéma et série tv, la meilleure réalisation, les meilleurs comédiens et surtout le Golden Seven Awards qui sera la plus prestigieuse distinction de ces awards indique le comité d’organisation à la presse, le 24 novembre 2021.

Lire aussi :Balafon Music Awards : le règne des jeunes

L’on saura qui d’Ebenezer Kepombia, (producteur et comédien), Emy Dany Bassong, (comédienne), Frank Thierry Lea Malle, (réalisateur) Narcisse Wandji (réalisateur), Quang Quintus (comédien-producteur) décrochera le graal au soir du 23 décembre prochain.

Lire aussi : Ecrans Noirs : Les tops et les ratés de la 21ème édition 

Le promoteur du groupe Balafon média pense que cette cérémonie ne saurait  être une cérémonie de plus ou de trop. Contrairement à la plus part des Awards du cinéma qui récompensent généralement les stars  du petit écran, Balafon Seven Awards entend prime les acteurs de l’ombre, notamment, les maquilleurs, les décoristes, les photographes, les cadreurs et bien d’autres. «Au regard des efforts que fournissent les jeunes camerounais sur le plan cinématographique, il fallait une cérémonie pour récompenser les acteurs et les œuvres cinématographiques dans toute leur composante. À savoir les hommes de l’ombre que sont les cadreurs, les techniciens de sons et de lumière. Davantage  les œuvres mais aussi les producteurs-réalisateurs et les acteurs», confie Cyrille Bojiko. Et d’ajouter : «Nous étions jusqu’ici habitués aux récompenses décernées aux stars qu’on voit sur le petit écran, mais on oubliait que de petites mains sont derrière ces grandes réalisations. Les Balafon Seven Awards viennent donc aujourd’hui pour donner la lumière à ces gens de l’ombre».

Lire aussi :Alain Oyono : «Je rêve de jouer dans mon pays, je n’attends que l’invitation»

Cette initiative rentre dans le cadre d’un ambitieux projet que nourrit le président directeur général du groupe Balafon média à savoir la mise  sur pied au Cameroun d’une véritable industrie de l’audiovisuel. «Nous sommes un pays qui regorge de beaucoup de talents. Nous estimons  que l’industrie de l’audiovisuel que nous comptons mettre sur pied  permettrait de faire la promotion de ces talents. Vous avez Hollywood qui est une industrie de l’audiovisuel, Nollywood qui en est une autre, nous allons créer Mboawood qui est un concept qui permettra de produire des contenus de divertissement pour la radio, la télévision, les plateformes digitales et même pour les spectacles. Nous serons dans tous les secteurs du divertissement. Nous explorerons tous les secteurs du spectacle vivant afin de dévoiler tous ces talents que regorge le Cameroun», promet-il.

Au cours de ces échanges avec la presse, il a également été question des Balafon Music Awards qui seront à  leur 9ème édition cette année. Une édition qui  sera marquée par l’introduction de deux nouvelles catégories : le meilleur Beatmaker et le meilleur Disc Jokers, qui jouent les musiques camerounaises. Le meilleur artiste cette année, remportera la cagnotte de 500 mille Fcfa et un terrain d’une valeur de 12 millions Fcfa. Après l’étape de présélection, les votes pour le meilleure artiste sont en cours et se refermeront le 15 décembre prochain.

Blanchard BIHEL    

 

LA VOIX DU KOAT

Ueac : le Conseil des ministres dans les starting-blocks

Previous article

Can Total Energies  2021 : 50 idées pour gagner la Can des affaires

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Culture