- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneCrise électorale à la Fécafoot : l’avenir du football camerounais se joue au Mont...

Crise électorale à la Fécafoot : l’avenir du football camerounais se joue au Mont Febe 

- Advertisement -spot_img

Le président de la Fédération camerounaise de football, soucieux d’un retour de la paix entre les acteurs engagés dans le conflit post-électoral qui dure depuis une dizaine d’années, rencontre ce jeudi 24 février 2022, les membres issus de l’Assemblée générale de 2009 à Yaoundé.  

D’aucuns parlent de main tendue. D’autres de retour à la case départ. D’autres encore y voient une volonté pour Samuel Eto’o de ramener la paix dans la maison mère du football camerounais. Convaincu que rien ne peut se faire dans les guéguerres et les batailles de leadership à n’en plus finir, le nouveau patron de l’instance faîtière du football camerounais décide d’aller à la rencontre de ceux qu’on taxe de belligérants.

Cette assise annoncée comme l’arbre à palabres, se tiendra ce jeudi à l’hôtel Mont Febe de Yaoundé à partir de 15h. D’ailleurs, le contenu du communiqué annonçant ce conclave trahit le désir de l’initiateur à voir les principaux acteurs, fumer le calumet de la paix et enterrer définitivement la hache de guerre.

Lier aussi :Fécafoot : Samuel Eto’o prend officiellement le pouvoir   

« Cette rencontre rentre dans le cadre des engagements pris en vue de parvenir à la réconciliation et à l’apaisement de la famille du football camerounais », écrit l’ancien capitaine des Lions indomptables. Un mois après la fameuse passe d’Abdouraman Hamadou Baba, présenté comme étant le mandataire des membres de l’Ag de la Fécafoot version 2009, de la Ligue de football professionnel et de l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (Acfac), le numéro 1 du palais de Tsinga se dit prêt au dialogue.

 Vers un énième Comité provisoire de gestion ? 

Principal et farouche opposant des différents exécutifs qui se succèdent à la Fédération camerounaise de football, le président de l’Etoile filante de Garoua, qui a récemment émis le vœu d’engager un dialogue avec l’équipe Eto’o dans le dessein de mettre fin à cette interminable crise qui secoue le sport roi, avait juré reprendre le chemin des tribunaux pour faire annuler l’élection du goléador. Un vœu que nourrissent plusieurs détracteurs du meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables pressés de voir à Tsinga, un Comité provisoire de gestion, en attendant que de nouveaux statuts soient adoptés et un nouvel exécutif élu.

Lire aussi :Elections à la Fécafoot / Samuel Eto’o : la preuve par 9 

Qu’est-on en mesure d’espérer de cette réunion de famille à laquelle prendront part tous les caciques de l’Ag de 2009, convaincus que le ciel du football camerounais ne sera bleu que lorsque leurs désidératas seront validés ?

Lire aussi :Election à la Fecafoot : pourquoi je ne veux pas que Samuel Eto’o marque le but

Entre deals, conciliabules, promesses et compromis, la rencontre s’annonce pour le moins électrique. Eto’o dont on connaît le franc-parler et l’audace, parviendra-t-il à faire l’unanimité afin de « redonner au football camerounais toute sa grandeur »? Des interrogations qui restent pour le moment en suspens. Allo le Mont Febe !

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img