A La UneSport

Chan 2020 : Les Lions s’offrent un bouillon de Léopards et filent en demi-finales

0

Opposés à une sélection de République démocratique du Congo qu’on annonçait favorite, les poulains de Martin Ndtoungou Mpile, menés d’entrée au score, ont réussi à faire plier l’échine aux fauves (2-1).

L’arbitre vient de siffler la fin du match au terme des trois minutes de temps additionnel qui n’ont pas aidé la RDC à remettre les pendules à l’heure. Score de la partie, 2buts contre 1 en faveur du Cameroun. Alors qu’une marée humaine de supporters foncent sur l’aire de jeu congratuler les joueurs de la sélection nationale, presque toute l’équipe congolaise s’écroule sur la pelouse du gigantesque stade de Japoma transformé le temps d’une fin de match en un carnaval.

Sur les visages des vaincus se lisent de la déception, de la désolation mais aussi des regrets. Car, des occasions manquées, des actions vendangées, ils en ont eu à la pelle lors de cette rencontre riche en intensité. Plus entreprenants et plus disciplinés sur le plan tactique, les poulains du coach Florent Ibenge ont des raisons de nourrir des regrets. Eux qui ont ouvert le score dés la 21e par l’entremise de M. Lilepo sur un corner exécuté après avoir planté un écran de fumée devant les buts de Haschou Kerido.

La réaction des Lions A’ intervient huit minutes plus tard grâce à Yannick N’Djeng qui profite d’une bourde de Ley Matampi, le portier des Léopards, tout juste remis du Covid-19. Le pays hôte va définitivement sceller le sort de la RDC avant la pause sur une frappe sèche de Félix Oukine déviée par Idumba pour ne laisser aucune chance au gardien de buts des fauves. (2-1, 41e).
A la reprise, le pressing des Congolais reste infructueux. Les multiples tentatives d’inscrire ce but égalisateur restent vaines. La défense camerounaise souffre le martyr mais réussit à repousser les assauts des adversaires devenus très dangereux. Même le sang neuf injecté dans le dispositif n’y changera rien. Le score est maintenu. Les Lions filent en demi-finales.

A défaut d’avoir impressionné dans le jeu, la RDC a certes forcé le respect avec son mental à toute épreuve comme en attestent les 3 points décrochés grâce aux deux buts de Masasi Obenza dans le temps additionnel contre la Libye et le Niger. Plus habitués au climat de Douala, où ils avaient déjà disputé deux matchs, les Léopards A’ qui abordaient cette confrontation avec un petit avantage à ce niveau, n’ont malheureusement pas eu la chance de leur côté. Ce sera certainement pour une autre fois… Salomon Banga et ses camarades affronteront le vainqueur de Maroc-Zambie en demi-finales.

Daniel NDING

LA VOIX DU KOAT

Rdc-Cameroun : Les fauves sont lâchés, gare au vaincu !

Previous article

Chan 2020 : Les Lions indomptables ont faim de victoire…

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une