- Advertisement -spot_img
AccueilCan U-17 : le Cameroun sur le toit de l’Afrique
Array

Can U-17 : le Cameroun sur le toit de l’Afrique

- Advertisement -spot_img

La sélection nationale de football des moins de 17 ans, s’est imposée ce dimanche 28 avril, en finale de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie, en venant à bout de la Guinée (0-0, 5 tirs au but à 3).

Appelez-nous, champions d’Afrique ou les héros de Dar Es Salam! Dans l’un comme dans l’autre cas, le sacre pue à plein nez. Les poulains Du coach Thomas Libiih trônent désormais sur le continent. Le Onze national des moins de 17 ans vient d’écrire une nouvelle page du sport roi au pays de Samuel Eto’o. Qualifiée pour la finale de cette compétition pour la première fois en seize ans, la jeune équipe a réalisé un exploit en battant pour une deuxième fois au cours du même tournoi, son adversaire la Guinée, à qui elle avait fait plier l’échine en ouverture 2-0. Deux ans après la grande équipe A sacrée au Gabon, et à moins de deux mois de l’édition 2019 où celle-ci défendra crocs et griffes dehors, son titre, le « petit » Cameroun surfe lui aussi sur la vague de la gagne. Ce dimanche 28 avril, en Tanzanie, la sélection s’est installée à son tour sur le toit de l’Afrique. En finale de la Coupe d’Afrique des nations des U17, les Camerounais sont venus à bout des Guinéens (0-0, 5 tirs au but à 3).

Lire aussi : Can U-17 : les bébés Lions à 90 minutes du sacre

Au lendemain de la troisième place conquise par l’Angola contre le Nigeria (2-1), la Guinée et le pays de Samuel Eto’o avaient rendez-vous au Stade national de Dar es Salaam, où ont eu lieu tous les matches à élimination directe. Dans un stade peu garni et sous le soleil tanzanien (plus de 30°C dans l’après-midi), les jeunes joueurs du sélectionneur Thomas Libiih et de son adjoint Lucien Mettomo se sont procurés quelques occasions mais n’ont pas réussi à trouver l’ouverture, pas plus que leurs adversaires Guinéens. Faute de buts, la décision s’est donc faite aux tirs au but. Guidés par un ascendant psychologique qui les accompagne depuis la phase de poules, les jeunes Camerounais réussissent un carton plein avec Régis Mvoué, Nassourou Ndongo, Leonel Wamba, Toni Nang et Saidou Alioum Moubarak. Contrairement au Guinéen Mohamed Sacko. Quatrième tireur du Syli national, le jeune joueur de 15 ans a vu son tir repoussé par Manfred Ekoi, le gardien des félins.

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img