Can U-17 : les bébés Lions à 90 minutes du sacre

0

Qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie, l’équipe du Cameroun qui a vaincu une belle formation de l’Angola en demi-finale mercredi dernier, croisera le fer dimanche prochain avec la Guinée.

Un invité surprise en finale ! Personne ne vendait cher la peau du Cameroun à la veille de cette compétition. Eliminée précocement lors des trois dernières éditions, l’équipe nationale des moins de 17 ans a démarré l’aventure tanzanienne avec le statut d’un looser qui n’avait pas de chances de remporter au moins un seul match.   Le démarrage sous fond de scandale avec la fameuse affaire de fraude sur les âges des joueurs est venu en rajouter au discrédit que les amateurs de football avaient déjà jeté sur cette équipe qu’on présentait beaucoup plus comme une constellation d’individualités plutôt qu’un vrai groupe qui puise sa force dans l’homogénéité de son collectif.

En effet, trois Camerounais après avoir passé des tests sur l’âge, ont été exclus du tournoi par les « gendarmes » de la Confédération africaine de football (Caf). Le test Irm d’éligibilité, effectué au poignet et qui permet de déceler d’éventuelles tricheries sur l’âge de la part des joueurs, s’était révélé positif pour ces trois « mercenaires » qui ont été priés de quitter le territoire tanzanien.

L’appétit vient en mangeant

Mais cette mauvaise passe n’a pas suffit à doucher le moral des bébés Lions qui ont démontré que même sevré de ces griffes, ils avaient des crocs pour se défendre. L’appétit venant en mangeant, les poulains du coach Thomas Libih ont enchaîné des victoires, faisant d’une bouchée les proies qui osaient s’affronter à leur stature de roi de la forêt. Parmi les victimes, la Guinée battue 2-0 en match d’ouverture de la Poule, le Maroc passé à la trappe en dépit des volées de bois vert du président de la Fédération royale marocaine qui exigeait que le Cameroun soit purement et simplement suspendu. Le Sénégal a réussi à tenir en échec les fauves pendant que la redoutable équipe angolaise tombait aux tirs aux buts en demi-finale mercredi dernier.

Concentration optimale

Pour cette finale de dimanche prochain contre la Guinée, le Cameroun devrait compter sur Manfred Ekoi, son excellent gardien de but mais aussi des pépites comme le jeune Régis Steve Mvoue, la nouvelle petite merveille du football camerounais. Le milieu offensif de 16 ans a été sacré l’an dernier Meilleur buteur du tournoi de l’Uniffac de 2018 et est promis à un bel avenir. Heureux pour la qualification en finale, le coach Libih reste tout de même sur ses gardes : « Nous n’avons pas encore remporté la Coupe. Il faut respecter l’adversaire. On a fait un beau parcours, donc nous allons préparer la finale dans une sérénité totale. On doit rester concentré», a-t-il confié au micro de nos confrères de la Crtv.  Balle au centre, coup d’envoi à 14h !

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire