- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneBarreau du Cameroun : Me Philippe Olivier Memong, pour la réduction du mandat...

Barreau du Cameroun : Me Philippe Olivier Memong, pour la réduction du mandat du bâtonnier à 3 ans non renouvelable 

- Advertisement -spot_img

Dans le cadre de l’élection des organes dirigeants de l’ordre des avocats du Cameroun, prévue pour le 18 juin prochain, Maître Philippe Olivier Memong, jusqu’ici secrétaire général du barreau du Cameroun, a fait acte de candidature pour le siège de bâtonnier.

Dans son agenda, Maître Philippe Olivier Memong envisage une mesure emblématique qui touche à la réduction du mandat du bâtonnier. Dans le but dit-il de «rendre son action plus dynamique et de favoriser l’alternance». Car, poursuit-il, «avoir fait le constat de la contre productivité d’un deuxième mandat pour la dynamique managériale. A peine élu, le bâtonnier se préoccupe plus de sa réélection au lieu d’aborder les sujets difficiles et hésite à prendre des décisions qui pourraient fâcher».

Dans la même veine, Maître Philippe Olivier Memong stigmatise le «manque de dispositions contraignantes permettant les élections à bonne date afin que les élus ne débordent pas les limites de la durée de leur mandat». Ce qui est de son avis, un «frein à l’alternance puisqu’il rallonge illégitimement le mandat des organes en place au-delà de la volonté des électeurs».

Lire aussi :Barreau du Cameroun/Me Mbah Éric Mbah : au nom du deal et de l’alternance linguistique  

Afin de remédier à cet état de chose, Maître Philippe Olivier Memong propose «d’établir un mandat de 3 ans non renouvelable pour la fonction de bâtonnier et son successeur devra être élu 6 mois avant l’expiration du mandat en cours… afin de permettre au bâtonnier nouvellement élu de s’imprégner auprès de son prédécesseur des dossiers en cours».

Lire aussi :Barreau du Cameroun/ Me Suzanne Tam-Bateky : pour un barreau respectable 

Fin connaisseur des arcanes du barreau du Cameroun, les 29 ans de carrière de Maître Philippe Olivier Memong se confondent avec l’histoire du conseil de l’ordre de ces 30 dernières années. Déjà en 2012, alors jeune avocat inscrit au tableau de l’ordre depuis seulement 1998, malgré sa relative expérience de 05 années au cabinet de Maître Ebanga Ewodo, il  bénéficiera de la confiance de ses pairs en devenant Membre du conseil de l’ordre (Mco) à l’assemblée générale de Bamenda. C’était un petit record de précocité à l’époque, pour Maître Philippe Olivier Memong qui sera propulsé en 2015 représentant du bâtonnier Jackson Ngnie Kamga pour les régions du Centre, de l’Est et du Sud. Précieuse fourmi, abeille butineuse et sujet appliqué au travail, Maître Philippe Olivier Memong bénéficiera en 2018 de la confiance renouvelée du Bâtonnier Tchakounte Patie qui lui confiera les clefs de la représentation des régions Centre, Est et Sud.

Un CV élogieux qui peut lui ouvrir les portes du saint graal du bâtonnat. Quitte à lui selon des analystes sérieuses de se départir des allures de brillant second qui semblent lui coller à la peau et à se draper de l’armure du leader dont a besoin le barreau du Cameroun à la croisée des chemins pour son redressement.

Henry DIABATE MANDEN

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here