Scb Cameroun : investir dans l’humain et booster ses performances

0

Avec plus de 210.000 clients permanents, la filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank, dispose du plus large réseau d’agences bancaires au Cameroun. La clé de ce succès réside dans une mise à niveau constante du personnel.

Cinq salles de formation, une bibliothèque, une agence école, l’Academia Scb est un secteur névralgique des activités de la Société commerciale de banque du Cameroun, Scb. Depuis son inauguration en mai 2013, la bâtisse à Bonanjo dispose également d’espaces d’accueil et d’espaces de vie. Tout a été savamment pensé par les administrateurs de la Scb Cameroun, filiale du groupe marocain Attijariwa Bank. Comme l’a constaté le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle (Minefop) en visite à Academia Scb le 3 juillet 2019, le centre forme en moyenne 350 collaborateurs de la banque par an, pour un volume total de 16.800 heures. Il n’y a pas que les employés de la banque qui se font formés.

Lire aussi :Agriculture: les péripéties de l’ agro-industrie au Cameroun

Academia Scb forme depuis peu des jeunes Camerounais. «Scb Cameroun exerce une activité de services exigeante dans un environnement extrêmement compétitif. A cet égard la banque a récemment entrepris un important programme de recrutement d’une centaine de jeunes Camerounais dont la seconde vague est actuellement en formation dans le centre», explique le directeur général Mohammed Mejbar. De quoi suscité l’admiration du ministre Issa Tchiroma Bakary : «Beaucoup de jeunes sont diplômés, mais s’ils ne trouvent pas d’emplois. C’est parce qu’ils n’ont pas la formation. C’est pour cette raison que le gouvernement demande à toutes les entreprises, à l’instar de la Scb qui a un centre de formation professionnelle, de se doter de centres de formation professionnelle, non seulement pour leur personnel, mais également pour tous les Camerounais désireux d’apprendre pour trouver de l’emploi ou s’auto-employer. Ma présence ici atteste de tout le soutien du gouvernement au secteur privé de manière générale, à la Scb de manière particulière.»

Avec plus de 210.000 clients permanents, la filiale du groupe marocain Attijariwafa Bank, dispose du plus large réseau d’agences bancaires au Cameroun. La clé de ce succès réside dans une mise à niveau constante du personnel. Cinq salles de formation, une bibliothèque, une agence école, l’Academia Scb est un secteur névralgique des activités de la Société commerciale de banque du Cameroun, Scb. Depuis son inauguration en mai 2013, la bâtisse à Bonanjo dispose également d’espaces d’accueil et d’espaces de vie. Tout a été savamment pensé par les administrateurs de la Scb Cameroun, filiale du groupe marocain Attijariwa Bank

Le Dg Mohammed Mejbar (à gauche) et le ministre Issa Tchiroma (à droite)

Ces derniers mois, l’Academia Scb ne désemplie pas. Pour cause, l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation de change. Comme l’explique le Dg, «pendant le premier semestre, l’économie de la région était un peu secouée par l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation de change, ce qui a eu un impact sur le volume d’activité de l’économie de manière générale, mais aussi des banques y compris la Scb. Ce léger ralentissement que nous avons connu comme les autres banques, était très passager. Un programme de formation très ambitieux a été mis en place par la Scb pour former 100 % de ses collaborateurs sur la nouvelle réglementation de change. Les deux premiers séminaires d’information et de formation à Yaoundé et à Douala, nous avons vu la participation de 200 entreprises clients. Nous allons les dupliquer (séminaires) plus particulièrement à l’adresse de la Pme, et une autre formation parallèle pour les directeurs financiers, de trésoreries et d’achats de nos clients à Académia

La formation professionnelle de ses collaborateurs est un enjeu stratégique majeur pour Scb Cameroun, afin de toujours rester compétitif et s’arrimer aussitôt que possible aux changements dans le monde des finances.

Valgadine TONGA

Share.

About Author

Laisser un commentaire