Grand dialogue national : l’Allemagne recommande un appel au cessez-le-feu par les deux parties

0

Günter Nooke, le représentant de la Chancelière pour l’Afrique, de passage Cameroun, a estimé que c’est un préalable pour  les deux parties de montrer leurs bonnes intentions pour arriver à la paix.

Encore une pression sur le gouvernement et les sécessionnistes par rapport au Grand dialogue national. La République fédérale allemande par la voix du représentant personnel de la Chancelière pour l’Afrique n’est pas allée du dos de la cuillère. Günter Nooke, de passage à Douala lundi 30 septembre dans le cadre d’une visite de courtoisie  à l’Institut Supérieur des sciences et des énergies renouvelables, école de formation bénéficiant les subventions de l’ambassade de Allemagne, a été formel : «Il faut que les deux parties (gouvernement et sécessionnistes) appellent au minimum à un cessez-le-feu pour montrer leur volonté à arriver à la paix et se mettre d’accord pour permettre un développement pacifique dans les régions Nord-Ouest  et le Sud-Ouest».

Lire aussi :Grand dialogue national : le Cameroun au chevet du grand malade NoSo

Coopération en péril

Le diplomate, accompagné d’une délégation d’environ 5 personnes, pense que les assises tenues à Yaoundé sont une chance pour le Cameroun. Par ailleurs, Günter Nooke trouve que ces discussions ne doivent pas servir à  une perte de temps ni à un dilatoire d’un camp comme de l’autre mais aboutir à des résolutions concluantes et positives. «Il ne faut pas parler juste pour parler et pour chercher à gagner le temps. Il faut avoir des résultats», a-t-il indiqué.

Le monsieur Afrique de  la chancelière allemande affirme néanmoins qu’il y a risque que la République fédérale d’Allemagne interrompt sa coopération avec le Cameroun si la situation ne s’améliore pas. «Le gouvernement fédéral dispose des règles claires pour affecter les fonds à un pays parmi lesquels la stabilité politique. Notre coopération est donc en danger si la situation continue à se détériorer», prévient le diplomate.

Félix ÉPÉE                                                       

Share.

About Author

Laisser un commentaire