Ecrans Noirs : Les tops et les ratés de la 21ème édition

0

La cérémonie de clôture du festival Ecrans noirs a eu lieu le samedi 22 juillet au palais des Congrès de Yaoundé par une fastueuse cérémonie de récompenses au cours de laquelle quelques productions camerounaises ont été distinguées, avec en bonne ligne le film «Life Point» d’Achille Brice.

La cérémonie de clôture du festival Ecrans noirs a eu lieu le samedi 22 juillet au palais des Congrès de Yaoundé par une fastueuse cérémonie

A la cérémonie de clôture.

Tapis rouge, strass, paillettes, stars de cinéma, invités prestige, férus du 7e art… A l’ouverture comme à la clôture, ça a été le même rituel. La 21e édition des Ecrans Noirs n’a pas dérogé à la règle. Mais le must au grand final samedi 22 juillet 2017, c’est la cérémonie de remise de prix qui a consacré certains jeunes réalisateurs camerounais à la bobine bien remplie. La preuve, ovations et applaudissements nourris ont été réservés à Achille Brice dans l’auditorium plein à craquer du Palais des congrès de Yaoundé pour son film Life Point, qui raconte l’histoire d’une rencontre amoureuse improbable entre un vieil universitaire retraité de 74 ans et une jeune monitrice de danse de 22 ans. Le long métrage a été primé par le jury dans la catégorie meilleur long-métrage camerounais. Life point retrace en effet, la vie d’un professeur d’université de philosophie à la retraite M Bala Edouard Jacob qui est obsédé d’une jeune fille appelée Sadatou. Cette dernière, « une suceuse » a beaucoup traumatisé l’enseignant qui a fini par lui céder sa maison.

Des bons films avec des moyens de bords

Le film évoque également la déception d’un des fils (Bernard) du vieux professeur dont sa femme a été mise enceinte par un autre homme. Après des retours positifs des cinéphiles qui ont regardé avec délectation ce projet ainsi que d’autres critiques, le jury n’a pas trouvé mieux que de récompenser le jeune réalisateur qui en est tout ému : « Vraiment, ça nous va tout droit au cœur… Les mots vraiment… On n’a pas vraiment les mots pour s’exprimer, mais ça nous donne une très grande satisfaction d’abord et une très grande joie. Mon film a été tourné grâce à une équipe dynamique et nous étions déjà à Ouagadougou pour présenter à un jury, le fruit de notre travail », confie-t-il. C’est son premier long-métrage réalisé avec les moyens du bord et le soutien de quelques amis, confesse-t-il. C’est aussi la première fois qu’il a la possibilité de faire apprécier son œuvre au public cinéphile camerounais et il n’en est pas peu fier : « C’est la première fois que ce film est montré au Cameroun. Les Ecrans Noirs ça m’apporte d’abord cette plateforme où le film peut être vu par une audience locale et aussi internationale. C’est là ma motivation, de créer, de vouloir montrer tout cet univers qui vit dans ma tête, à mon public ».

La rançon du labeur

Avec cette distinction, la production camerounaise retrouve un peu de fierté, après une année blanche et sèche puisqu’aucun film local n’avait été primé lors de l’édition précédente des Ecrans noirs. La catégorie «Film Camerounais» n’avait pas été décernée sous prétexte de mauvaise qualité. Le jury «Films Afrique Centrale et longs métrages camerounais», alors présidé par le français Jean Claude Crépeau, avait jugé mauvaise et en deçà des normes internationales, la qualité des productions du pays de Gérard Essomba. Une gifle qui a poussé les ambassadeurs du 7e art à redoubler d’ardeur et de rigueur dans leurs projets. Autre motif de satisfaction, le prix du meilleur court-métrage a été remporté par un autre Camerounais : Alphonse Ongolo. Son film, Mayebe, qui traite de l’enrôlement forcé des jeunes dans la secte terroriste Boko Haram a été plébiscité par le jury : « Aujourd’hui, je suis satisfait de mon travail, parce que j’ai longtemps bossé », salue le réalisateur.

Rigobert Song oublié

Côté jardin, la 21e édition des Ecrans Noirs n’a pas été que rose. Des projections annoncées ont été étrangement annulées sans que le Comité d’organisation n’en donne les raisons. C’est le cas du film « Rigobert Song: aux frontières de la mort », prévu pour la cérémonie de clôture mais qui a été remplacé à 48h de la projection dans un contexte où le mystère entretenu par l’équipe de Basseck qui n’ont pas voulu entrer dans les détails de l’annulation de ce film, n’a contribué qu’à empirer la situation. Des indiscrétions laissent entendre qu’il y aurait eu un désaccord entre le délégué général du festival Bassek Ba Kobhio et la réalisatrice Léonie Bwemba. Or, ce film documentaire très attendu par le public, revient sur la guérison de l’ancien footballeur, qui a failli passer de vie à trépas, après avoir été victime d’une attaque vasculaire cérébrale en octobre 2016. L’ex capitaine des Lions indomptables s’est livré dans une interview émouvante, dans laquelle il parle notamment de sa famille, des médecins camerounais et français ayant contribué à son rétablissement.

Miss Ecrans Noirs aux abonnés absents

Autre raté, le report du Concours miss Ecrans Noirs dont la marraine n’est autre que la top model et ex Miss Cameroun Valerie Ayena. Un communiqué signé de Bassek le 22 juillet dernier renseigne que la compétition a été reporté parce que Ayena « insiste pour que les standards nécessaires au bon déroulement d’un tel concours soient scrupuleusement respectés. Professionnelle du secteur, elle sollicite de la part de l’Organisation une meilleure coordination et préparation de ce concours sur une période qu’elle évalue à un an », écrit-il avant d’annoncer que le mannequin a, en accord avec le comité d’organisation, décidé de remettre des lots spéciaux à toutes les jeunes filles déjà inscrites au concours prévu.

D.N.

Voici les lauréats de la 21ème édition des Ecrans Noirs

Ecran du court métrage Camerounais

Mention Spéciale pour Valery Atia avec son film Mabe Mabore (un parchemin)

Prix pour MA Yebe de Alphonse Ongolo( Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 350 000 Fcfa)

Ecran du Documentaire Camerounais (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 500 000 Fcfa)

Zagor de Romeo Ghislaine Zafack

 Ecran du Court métrage international

Coup de cœur pour Marie Clementine Dusabejambo du Rwanda pour son film « A place for myself »

Mention spéciale pour KhadiatouSow avec « Une place dans l’avion »

Prix à « Incurable » de Darren Parker (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 500 000 Fcfa)

Ecran du meilleur Documentaire d’Afrique Centrale à Dieudonné Hamadi de la Rdc pour « Maman Colonel » (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 500 000 Fcfa)

Ecran du Meilleur comédien camerounais (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 350 000 Fcfa)

Chinepoh Cosson dans Yenkong’s cross

 Ecran de la Meilleure comédienne camerounaise (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 350 000 Fcfa)

Elisabeth Cynthia dans le cœur d’adzai

 Ecran du Film camerounais (Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 1 000 000 FCFA offerts par la bière Castel des Brasseries du Cameroun)

Life Point d’Achille Brice

 Ecran du documentaire  International

Mention spéciale : Rosine Mbakam pour « Les deux visages d’une femme bamiléké »

Prix à William Ousmane Mbaye pour Kemtiyu : Cheik AntaDiop ( Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 1 500 euros offerts par TV5monde)

 

Ecran de la série         

Asphasie de Hyacinthe Hounsou

( Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 1000 000 Fcfa offerts par Canal+)

Ecran d’Or

Mention spéciale pour Kati Kati de Mbithi Masya du Kenya

Kalushi de Mandlakayise Walter Dube d’Afrique du sud

Prix : « Children of the mountain » de Priscilla Anany du Ghana

Un trophée, un parchemin, et une enveloppe de 5000 euros offerts par la Royal Air Maroc.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Près d’une vingtaine d’instituts hospitaliers publics ont déjà bénéficié de dons d’entreprises françaises basées sur le territoire camerounais. Président des Ccef, Pascal Louchelart souligne : «Cette action est annonciatrice d’une série d’autres qui seront menées par le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France au Cameroun. Nous travaillons pour doter davantage le personnel de santé d’équipements...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More