Doual’art… sur les traces du patrimoine camerounais 

0

Le centre d’art contemporain situé à Bonanjo-Douala a donné une conférence de presse pour présenter au public, aux artistes et aux hommes de médias les grands axes de l’année 2019, qui est le début  d’un processus qui mènera  au festival triennal d’art public « SUD » prévu en 2021.

Né en 1974 à Foumban, Zak Ndam a l’obsession de ce qu’il aime appeler «Amour Universel» et le bien-être de l’Homme. On comprend mieux pourquoi l’artiste plasticien a baptisé son exposition, en cours à l’Espace Doual’art à Douala, «La voix de l’esprit». Dans cette interview, Zak Ndam se livre à La Voix Du Koat.

“La voix de l’esprit” attire des visiteurs à Doual’art.

C’est sous la houlette de la présidente de l’association Doual’art, Marilyn Douala Bell accompagné du tout premier exposant de l’année 2019 dans ce centre d’art contemporain Zak Ndam, que se tient la conférence inaugurale de l’année 2019 de l’espace Doual’art. Au menu, la présentation des axes majeurs de la programmation de l’année en cours.

Dans les échanges, l’on apprend qu’en 2019, Doual’art entame la préparation du SUD 2021 avec cette interrogation : Que signifie “patrimoine” pour les Camerounais ? Pour cela, des expositions de peintres du passé et du présent (patrimoine d’hier et d’aujourd’hui) seront visibles. Une  mise sur orbite de la 5ème édition du Salon Urbain de Douala,  dont la préoccupation sera d’éveiller la conscience collective sur ce qui nous lie comme Camerounais. La notion de patrimoine  sera au cœur de son programme d’activités de l’année 2019 avec des expositions, des interventions dans l’espace public, des conférences, des ateliers de création… à Douala, au Cameroun, sur le continent africain et en Europe, ouvrant  ainsi une réflexion sur ce patrimoine qui fait de nous des Camerounais. 2019 pour Doual’art, ce sera également la production d’œuvres d’art public prônant la communication technologique mais également et surtout un programme intense sur la période coloniale allemande et Rudolf Douala Manga Bell.

C’est sous la houlette de la présidente de l’association Doual’art, Maryline Douala Bell accompagné du tout premier exposant de l’année 2019 dans ce centre d’art contemporain, Zak Ndam, que se tient la conférence inaugurale de l’année 2019 de l’espace Doual’art. Au menu, la présentation des axes majeurs de la programmation de l’année en cours.

Marilyn Douala Bell.

La mise en bouche a commencé par l’exposition «Voix de l’esprit» de Zak Ndam qui interpelle sur un certain patrimoine. Pour certains,  son travail renvoie à «l’art tribal» ou «l’art premier» ou encore «l’art traditionnel», et mérite d’entrer dans une collection muséale ou d’être vendu au marché artisanal. D’autres pensent qu’il s’agit du travail d’un artiste émergent, un travail «état des lieux» qui montre le champ des possibles que Zak veut explorer. Après l’exposition «Voix de l’esprit» qui nous relie à un univers spirituel, on retournera au 20ème siècle pour découvrir l’Art du pionnier Philippe Edimo Madiba. Le vernissage aura lieu du 9 mars au 13 avril 2019. Mort à 90 ans, en 1998, cet artiste, témoin de son temps, nous replongera dans la douceur du village de Douala d’autrefois, avec ses paysages fluviaux ou boisés, des scènes de la vie quotidienne d’alors, ajoutés à quelques portraits de ses contemporains. Ensuite, l’artiste camerounais de renommée internationale Pascale Marthine Tayou nous invitera à circuler entre ses Morceaux choisis au CEPE, avec l’occupation d’un Espace doual’art totalement métamorphosé. Lire aussi :Zak Ndam : «L’art d’être humain c’est une culture et la culture d’être humain est un art»

En 2019, on aura aussi l’exposition documentaire inédite baptisée «Au 19ème siècle naissait Kamerunstaat. Cette exposition fera le tour de 05 régions du pays, accompagnée de conférences, d’ateliers de créations, d’appels à archives… pour nous inviter à nous remémorer la naissance de l «Etat camerounais», à rendre hommage à nos grandes figures historiques de la période coloniale allemande…

Doual’art compte procéder tout le long de cette année au lancement d’activités de sensibilisation sur l’histoire allemande au Cameroun dans les établissements scolaires. Une étude pour un monument hommage à Rudolf Douala Manga Bell est envisagée en 2019. Toutes ces actions seront accompagnées de rencontres, forums, séminaires et autres formations. Mais aussi les signatures des accords de partenariat avec certaines structures.  En mars 2019, un partenariat Doual’art-CUD marquera le  démarrage des activités artistiques dans le projet pilote «Douala Ville durable» à Makepe Missoke. Le plan d’actions qui démarre en 2019, faciliter la construction des repères qui pourraient nous (re) donner du sens, le sens du collectif et du bâtir ensemble.

Jean Marie ONAMBELE

Share.

About Author

Laisser un commentaire

  • SANTE

    Sortez couverts ! Portez un masque ; protégeons-nous et protégeons les autres ! Ces messages de sensibilisation ont plus que jamais tout leur sens en ces jours où la menace du Coronavirus fait frémir au Cameroun. Les statistiques donnent froid au dos et sonnent comme une course vers un record en termes de contamination. Les derniers chiffres font état de 112 cas, 14 guéris et 3 décès enregistrés hier, vendredi 22 mai 2020...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    Il s’est fait connaître, vers les années 1995, à l’échelle nationale et internationale avec ses remèdes notamment contre le Vih Sida, à base de plantes. Le Camerounais Dr Richard Fru présente aujourd’hui une gamme de produits pour barrer la voie au covid-19.
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
    L'Unicef répond à l'appel du premier magistrat de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine, qui a mis sur pied une stratégie de riposte. La cérémonie de remise de ce don par l'Unicef s'est tenue  le 24 avril dernier à Bonaberi à l'esplanade de la sous-préfecture. Constitué de 70 cubitainers de  1000 litres chacun, des chasubles pour les équipes qui descendront sur le terrain
    Malgré l’indifférence du gouvernement camerounais, l’expert de la médecine orthomoléculaire soigne depuis des mois, les malades du Covid-19. Aujourd’hui, il présente une solution buvable à base de plantes naturelles, pour prévenir et soigner les patients du Covid-19. «Ces deux nouveaux produits destinés au grand public permettent de créer une immunité collective acquise et rompre définitivement la chaîne de transmission du Covid-19»...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)
  • DIPLOMATIE

    Sommet Afrique-France 2020 : Stéphanie Rivoal séjourne au Cameroun
    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-France 2020 qui se tiendra à Bordeaux. Stéphanie Rivoal a rencontré ce lundi 2 mars 2020, le ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, pour s'enquérir du contenu technique de la participation...(Cliquez sur le lien pour lire la suite)

    La Secrétaire générale Stéphanie Rivoal veut notamment se rassurer de la participation conséquente des entrepreneurs camerounais au Sommet Afrique-Fran...

    Read More
    Droit financier communautaire : la Cemac vulgarise les mécanismes
    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire et de sensibilisation sur les procédures de la Cour des Comptes de la Cemac. C’est autour de ces travaux de trois jours que les premiers responsables des institutions, organes et institutions spécialisées, et acteurs financiers de la zone Cemac (Communauté des économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale) s’affairent depuis le 3 décembre courant. Le centre des conférences de Sipopo de Malabo en Guinée Équatoriale accueille l’évènement. Il est question de former les acteurs impliqués dans la gestion des ressources mises à la disposition des institutions de la sous-région. Comme l’a expliqué dans son discours inaugural Juan Carlos Owono Ela Mangue,Les travaux de Malabo en Guinée Équatoriale ont débuté le 3 décembre 2019.

    Séminaire de vulgarisation du droit financier Communautaire...

    Read More
    Affaire Nexttel : le Vice-premier Ministre vietnamien en route pour le Cameroun
    Dans une récente parution, La Voix Du Koat informait le public de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera à la tête d’une délégation de neuf personnes. Au menu de ce voyage diplomatique, deux questions : la coopération bilatérale et les décisions liées au règlement des différends dans l'entreprise commune NexttelDans une récente parution, La Voix Du Koat informait les lecteurs de la visite officielle au Cameroun, du 1er au 3 novembre 2019, du Vice-premier Ministre vietnamien. Vuong Dinh Hue sera ...
    Read More
    Grand dialogue national : la France et la Francophonie encouragent la «libre expression»
    Elles se sont prononcées ce jeudi 12 septembre 2019 sur l’actualité majeure au Cameroun. À travers un tweet, la France laisse entendre qu’elle est attachée au « dialogue et à ...
    Read More
    Revendications anticoloniales : Martin Dibobe célébré en Allemagne
    Premier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une deuxième plaque au centre administratif de Berlin. Le gouvernement du Land de Berlin et de la ville de Berlin, capitale de la République fédérale d’Allemagne, a pris la résolution de retirer des noms de rues célébrant d’anciens esclavagistes et colonisateurs pour les remplacer par des noms d’anciens défenseurs des libertés fondamentales, des activistes de l’égalité des droits et des militants ou résistants anticolonialistes. Un acte que le professeur Kum’à Ndoumbè III considère comme une victoire suite à plusieurs années de luttes et d’injustices subites par les peuples colonisés d’AfriquePremier Noir conducteur de train dans les années 1900 à Berlin, ce Camerounais  d’origine et militant anticolonialiste a été honoré le 22 juillet 2019 par le gouvernement du Land avec une ...
    Read More