Clarence Seedorf : «Nous voulions être plus compétitifs»

0

Vertement critiqué pour avoir tourné son effectif face au Ghana au moment où le public attendait de voir le Onze face à la Guinée-Bissau reconduit, le sélectionneur estime que ce n’est qu’en opérant des changements que l’équipe va gagner en compétitivité et être bien partie pour conserver sa couronne.

Les réseaux sociaux ont fait la lessive avec son nom et son système de jeu. Insulté, critiqué, traité de tous les noms avilissants au  motif d’avoir changé la configuration de son équipe qui a remporté le premier match face à la sélection Bissau-guinéenne, Clarence Seedorf est au tribunal des 21 millions de Camerounais autoproclamés coach dans l’âme. Plusieurs fans des Lions indomptables estiment en effet que le technicien néerlandais a manqué le coche face au Ghana samedi 29 juin 2019 en enregistrant ce match nul qui n’est pas pour rassurer. Lui qui  a décidé de faire tourner son effectif alors que le match était d’une importance capitale pour la qualification. Lui qui a choisi de chambouler le Onze entrant aligné lors de la première journée.

Et pourtant, les automatismes commençaient à naître entre les joueurs du milieu de terrain par exemple entre le très talentueux Zambo Anguissa et Arnaud Djoum. Cet élan a été stoppé par le choix du coach de laisser de côté le joueur du Hearts. Ne jouer qu’avec deux milieux de métier, préférant faire monter deux défenseurs, Fai Collins et Oyongo Bitolo, sur le côté pour compléter son groupe de quatre dans un système non encore expérimenté de 3-4-3, a suscité une espèce de levée de boucliers dans les rangs des supporters des champions d’Afrique en titre qui pensent que «Seedorf veut déjà déranger» pour reprendre une expression familière.

Lire aussi :Zambo Anguissa/ Profession : « Homme de match » !

Le coach veut déjà déranger

Interrogé en conférence de presse d’après-match, le sélectionneur des Lions indomptables s’est dit satisfait parce que, justifie-t-il, ses poulains ont fait un bon match contre « une équipe solide qui avait besoin de gagner ». « Nous nous sommes préparés à essayer d’obtenir une victoire, mais nous gardions à l’esprit qu’il fallait tout de même respecter le Ghana. Nous avons eu nos occasions, spécialement en première mi-temps, nous étions à deux doigts d’ouvrir le score… Après tout, c’est un bon point et les gars étaient vraiment solides, ils ont fait un bon match, nous avons été bon tactiquement. Je suis vraiment satisfait. Nous avons 22 joueurs qui peuvent tous être des joueurs de premier choix. Vous savez, nous avons besoin de les gérer proprement parce qu’il y a beaucoup de matches».

A un jour du prochain match, Clarence Seedorf estime qu’il est important d’avoir besoin de joueurs en jambes jusqu’à la fin de cette compétition… « Nous voulions être plus compétitifs avec tous ces changements. Nous jouons tous nos matches pour les gagner. Nous ne faisons aucun calcul. Toujours gagner… Dans la mentalité, il est question de jouer un match pour le gagner… »  Rendez-vous mardi face aux Ecureuils du Benin.

Daniel NDING

Share.

About Author

Laisser un commentaire