Zak Ndam : «L’art d’être humain c’est une culture et la culture d’être humain est un art»

0
Zak Ndam : «L’art d’être humain c’est une culture et la culture d’être humain est un art»

Né en 1974 à Foumban, Zak Ndam vit et travaille à Douala où il commercialise des objets d’artisanat. Zak a l’obsession de ce qu’il aime appeler «Amour Universel» et le bien-être de l’Homme. On comprend mieux pourquoi l’artiste plasticien a baptisé son exposition, en cours à l’Espace Doual’art à Douala, «La voix de l’esprit». Dans cette interview, Zak Ndam se livre à La Voix Du Koat.

Zak Ndam, nom simple et court. Qui se cache derrière ce nom atypique ?

C’est un esprit lumineux qui se cache derrière ce nom.

Vous débutez une carrière professionnelle à 40 ans, pourquoi avoir tant attendu ?

Né en 1974 à Foumban, Zak Ndam a l’obsession de ce qu’il aime appeler «Amour Universel» et le bien-être de l’Homme. On comprend mieux pourquoi l’artiste plasticien a baptisé son exposition, en cours à l’Espace Doual’art à Douala, «La voix de l’esprit». Dans cette interview, Zak Ndam se livre à La Voix Du Koat.

“La voix de l’esprit” attire des visiteurs à Doual’art.

J’attendais l’appel… Dès que j’ai reçu l’appel, j’ai répondu par l’affirmative.

Qu’est ce qui définit votre démarche artistique ?

Ma démarche Artistique, c’est la spiritualité (l’art de Contribuer pour bâtir un monde et une humanité meilleurs).
Vous savez, depuis des milliers d’années, l’humanité a développé l’agriculture (la culture des vivres sur terre, pour se nourrir, et nourrir les êtres…), ce qui a permis à l’humanité de développer aussi…Mais, en observant l’humanité et le monde, nous observons et constatons que les vertus sont illimitées et surabondantes dans la nature. Cependant, la culture des vertus manque dans la culture de l’humanité…  Oui, il y a urgence. D’où la «Spiriculture» comme l’une des solutions aux problématiques multiples dont souffrent l’humanité et le monde. C’est vrai, beaucoup de problématiques sont liées à la crise des vertus. La culture des vertus dans le monde mental, ‘‘senti-mental’’, et “comporte-mental” est très urgente pour le bien-être de l’humanité et du monde.
La ‘‘Spiriculture’’ est une démarche philosophique, moraliste, et artistique.

Avec la ‘‘spiriculture’’, l’humanité et le monde vont se sur-développer.
L’Homme ne se nourrit pas que des vivres (aliments physiques), il nourrit aussi et même beaucoup plus des vertus (aliments éthériques).

Mysticisme spiritualisme sont hyper présents dans votre travail. Quelles relations ont-ils avec l’art ?

Ne dit-on pas généralement que les œuvres d’art sont les œuvres de l’Esprit?

La voix de l’esprit est le titre de votre exposition. L’esprit a-t-elle une « voix » ? Comment faire pour entendre cette voix ?

Bien sûr que oui. L’Esprit a une Voix, qu’il utilise pour montrer la voie, puisqu’il est vivant et éternel. Pour entendre sa voix, il faut d’abord accepter et témoigner que vous êtes un esprit en expérience Humaine, dépendant du très grand esprit créateur de toutes les créatures. Prier, méditer, contempler…vivre en harmonie avec la nature, l’ “univers”.

Né en 1974 à Foumban, Zak Ndam a l’obsession de ce qu’il aime appeler «Amour Universel» et le bien-être de l’Homme. On comprend mieux pourquoi l’artiste plasticien a baptisé son exposition, en cours à l’Espace Doual’art à Douala, «La voix de l’esprit». Dans cette interview, Zak Ndam se livre à La Voix Du Koat.

Une œuvre de Zak Ndam.

Quel regard jetez-vous sur l’art contemporain au Cameroun ?

En ce qui concerne l’Art contemporain au Cameroun, je reste Très optimiste, puisque notre cher et beau pays regorge de beaucoup de talents, parmi lesquels les célébrités du monde de l’Art contemporain…
Il faut juste un soutien des pouvoirs publics, de la société pour accompagner et faire avancer l’Art contemporain au Cameroun.

Quels sont les projets de Zak Ndam après cette exposition?

Zak Ndam est cet “artiste soleil” qui “p-art-age” ses radiations lumineuses pleines de sagesse, ses émanations chaleureuses pleines d’amour désintéressé, et ses vibrations vivantes pleines de bonne volonté… Parmi mes projets, j’aimerai contribuer au maximum pour bâtir un Monde et une Humanité Meilleurs… En développant de plus en plus ma démarche plastique. Avec la Spiriculture, l’Humanité et le Monde vont se “sur-developper”. Pour moi, l’art est la manifestation de l’amour, dans la rencontre, pour la transcendance. L’art et la culture jouent un rôle central pour le bien-être du monde et de l’humanité. Naître humain c’est naturel
mais, être humain, c’est culturel…  Pour conclure, l’art d’être humain, c’est une culture et la culture d’être humain, c’est un art.

Entretien avec Jean Marie ONAMBELE

LA VOIX DU KOAT

Football professionnel : 84 millions Fcfa débloqués pour calmer le jeu

Previous article

Ascension du Mont Cameroun à Buea : les assurances sécuritaires du ministre Mouelle Kombi

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *