A La UneCulture

Vernissage : Acte 2 du Ruinart Festiv-art

0

Après une année sabbatique due à la crise sanitaire, la deuxième édition de ce rendez-vous artistique se tiendra du 18 au 23 octobre 2021 dans les villes de Douala et Yaoundé.

Lancé en 2019, le Ruinart Festiv-art qu’organise la Maison Ruinart n’a pu se tenir l’année dernière du fait de la crise sanitaire de Covid-19. Après cette année sabbatique, les férus d’art contemporain, profanes et le grand public ont rendez-vous avec les beaux-tableaux à l’occasion de la deuxième édition de ce rendez-vous artistique qui se tiendra du 18 au 23 octobre 2021.

Occasion pour les artistes camerounais, eux qui sont loin d’être des prophètes chez eux, de montrer toute l’étendue de leur savoir-faire. Tel est d’ailleurs l’objectif de ce festival. « A travers ce festival, la maison Ruinart désire réitérer son engagement auprès de l’art, œuvrer à la promotion et au développement de l’art contemporain camerounais et mettre en lumière les artistes locaux », justifie Pascal Eyssette, market manager Afrique centrale de Moët Hennessy. Les contours de cette deuxième édition ont été déclinés mardi, 12 octobre 2021 à Douala.

Lire aussi :Cameroun : Ruinart fait son festival 

Ainsi, pour cette deuxième édition, près d’une vingtaine d’artistes prendront part. Un nombre qui est passé du simple au double par rapport à la première édition. Comme lors de la précédente édition, les expositions se dérouleront dans les galeries partenaires, notamment la galerie Mam à Douala, l’Espace Doual’art, le Cipca à Yaoundé et les galeries éphémères qui sont des entreprises et autres institutions qui prêteront leurs murs pour abriter ces exposition à l’instar de la Sgc, l’Institut français de Douala et l’Ambassade de France. Les travaux porteront sur l’Humain, thème de cette édition. «Il a été question pour les exposants d’interroger les relations humaines, les rapports entre les êtres humains, leur existence en cette période de crise sanitaire».

A travers cette initiative, la Maison Ruinart réaffirme son intérêt pour l’art qui ne date pas d’aujourd’hui. Cela remonte à 1896 lorsque l’artiste tchèque Alphonse Mucha fut sollicité par cette Maison pour réaliser une affiche qui fit sensation à l’époque. Ruinart participe à plus de 35 foires parmi les plus grandes foires d’art internationales dans le monde. Au Cameroun, elle ambitionne de rendre le Ruinart Festiv-art un rendez-vous annuel et un important vecteur de promotion et de développement de l’art contemporain au camerounais.

Blanchard BIHEL

LA VOIX DU KOAT

Paix mondiale : l’Afrique au centre des convoitises

Previous article

Annonces : Profiter de la Coupe d’Afrique des Nations pour faire des paris sportifs

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une