ActualitéÉconomie

Revue des projets routiers du Sud : livraison des travaux en 2020

0
Compte tenu des prescriptions gouvernementales en matière de lutte contre le coronavirus au Cameroun, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi a procédé le 15 avril 2020 à la revue de certains chantiers routiers de la région du Sud, par vidéoconférence.

Le ministre des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi inspecte assez régulièrement les différents chantiers routiers du Cameroun, région par région, afin de toucher du doigt le niveau d’avancement réel des travaux sur le terrain, et de solutionner éventuellement les contraintes liées à l’exécution des cahiers de charges des entreprises adjudicataires. Pour ce faire, les différents intervenants se rencontrent régulièrement autour de la table pour faire le point de la situation à l’ingénieur de l’Etat. Le 15 avril dernier, la primeur était accordée à l’évaluation de certains projets routiers de la région du Sud que sont, Sangmelima – Mengong, Sangmelima – Bikoula, Bikoula – Djoum, Mintom – Lélé, et Lélé – Ntam – Mbalam.

Par vidéo réunion dû au covid19, les différents acteurs de ces chantiers ont échangé avec le ministre Nganou Djoumessi. Du Délégué régional des Travaux publics du Sud, au Directeur général des travaux d’infrastructures, en passant par les maitres d’œuvres, et les missions de contrôles, soit une trentaine d’intervenants, chacun à son tour, a présenté le point exhaustif de la situation, avec des taux d’avancement réel sur le terrain.

Pour ce qui est de la route Mengong – Sangmelima, l’on note que l’entreprise continue son déploiement sur le terrain et que le déplacement effectif du réseau Camtel reste attendu. Le déplacement des tombes dans le but de libérer les emprises n’est pas encore effectif, nonobstant l’ordre de service signé à cet effet. Des dispositions seront par ailleurs prises pour aménager le contrat de la mission de contrôle assurée par le Labogénie.

La relance de Sangmelima – Bikoula

S’agissant de la route transfrontalière, Sangmélima – Brazzaville, dans sa partie camerounaise, l’on note que quatre sections sont actuellement en travaux. Sur la section Sangmélima – Bikoula, les travaux ont effectivement repris et l’entreprise est déployée sur le terrain. Les travaux s’intensifient actuellement dans la zone de Meyomessi. L’entreprise qui a également mobilisée des engins sur cette section en raison des travaux de terrassement réalisés du Matgénie, a sollicité un appui. L’on relève en outre que les payements de la Banque Islamique de Développement (BID) ont repris et que les procédures de paiement du décompte d’avance d’approvisionnement sont en cours. Le ministre des Travaux publics a insisté sur le respect du délai de juin 2020, compte tenu de l’échéance du financement Bid.

Lire aussi :Travaux publics : les grands chantiers de 2020

Sur la section Bikoula–Djoum, la présentation de la situation faite par le chef de la mission de Contrôle, fait état de ce qu’on observe une cadence très lente dans l’exécution des travaux. L’entreprise a précisé qu’elle se focalise sur les trois dalots en construction. Le délégué régional des Travaux publics du Sud a quant à lui signalé que certaines sections de la route Bikoula-Djoum pourraient être coupées du fait des fortes pluies si elles ne sont pas traitées par l’entreprise. Au regard de ces signaux qui ne rassurent pas, une mise en demeure a été adressée à l’entreprise adjudicataire, afin qu’elle respecte les délais de livraison dudit chantier.

Les assurances de l’axe Mintom – Lélé – Ntam – Mbalam

Pour les axes Mintom – Lélé et Lélé – Ntam – Mbalam, les travaux en cours concernent la pose des couches de base et de revêtement. Les travaux sont suffisamment avancés et la mission de contrôle des deux sections rassure sur le respect des délais et la livraison de ces travaux au mois de novembre 2020. Les emprises des projets sont totalement libérées et le payement des décomptes est en cours.

Au terme de cette téléréunion, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a tenu à féliciter toutes les entreprises contractantes, pour le respect scrupuleux des prescriptions de sa circulaire, relative aux plans de gestion environnementale et sociale des projets en cours, pour prévenir la propagation de la pandémie du Coronavirus dans les chantiers.

Samuel Bondjock

LA VOIX DU KOAT

Covid 19 : la Cicam confectionnera 20 mille masques pour les populations

Previous article

Initiative : Melrose Place débarque à l’hôpital de Soboum

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualité