Travaux publics : les grands chantiers de 2020

0

Le ministre des Travaux publics a passé en revue, les 27 et 30 décembre 2019, les projets routiers et autoroutiers du Cameroun.

Le 27 et le 30 décembre 2019, le Mintp, Emmanuel Nganou Djoumessi, a effectué des descentes sur les différents chantiers suivies des concertations avec les entreprises en charge de ces travaux, les missions de contrôles techniques et géotechniques… Durant ces deux jours, l’ingénieur de l’Etat a diagnostiqué point par point, le niveau d’exécution réel des projets en cours, les plannings d’achèvement des travaux, pour ceux qui doivent être livrés en ce début d’année 2020, les retro-plannings des chantiers qui se poursuivront cette année, avec le cadrage des dépenses sur la base des prévisions du budget en cours, afin de prescrire des solutions durables et de lever les contraintes liées à la bonne exécution de certains projets.
Cette revue des projets qui s’inscrit désormais dans un processus traditionnel de suivi, d’évaluation, de planification et de budgétisation des chantiers routiers et autoroutiers du ministère des travaux publics, concerne les constructions et les réhabilitations des tronçons bien précis. Parmi ces chantiers, le tronçon Sangmelima-Bikoula (65km) rendu à 61,45%, Bikoula-Djoum (38km) est à 50,5%, Mintom-Lélé (67,5 km) 26%, Nkolesong-Nding (95 km) 76,13%, Nsimalen-Mbalmayo (87,5 km) 57%, Tonga-Bafousam-Babadjou 11,43%, Ebebda-Kalong (63,75 km) 44%, Kalong-Tonga (67 km) 63%, Mengong-Sangmelima (74 km) 60%, Awae-Esse-Soa (74 km) 21%, Ebolowa-AkomII-Kribi, Emana-Monatélé (17,475 km) 61,29%, Mbama-Messamena (38 km) 78,12%, Akokan-Batouri (45 km) 26%, Batchenga-Ntui (21,3 km) 67,52%, Maroua-Bogo (39 km) 50,09%, Ngaoundéré-Garoua (120 km) 53%, Maroua-Mora (61,430 km) 36%, Manki-Pont sur la Mapé (25,795 km) 98,41%, Bangangté-Foumbot-Bamendjim-Galim (107 km) 69,60%, deuxième voie d’accès à Bamenda (20 km) 37,96%, Bonépoupa-Yabassi (50 km) 28,2%, et la construction des 55 ponts métalliques ACROW qui se situe à 27,74% de taux d’avancement, pour ne citer que ceux-là.
Au terme de ces importants travaux de deux jours, Emmanuel Nganou Djoumessi a prescrit à toutes les entreprises la rationalisation et la définition des avenants, l’accélération des travaux en cette année 2020, au regard des facilitations qui seront effectives dans la production mensuelle et les payements des décomptes, l’appropriation du guide de l’ingénieur de suivi. Aux délégués régionaux, le ministre a instruit un suivi rigoureux de tous les chantiers routiers relevant de leur territoire de compétence respectif.
2020 est l’année de tous les enjeux pour le ministère des Travaux publics, avec notamment, la livraison dans les délais des chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).
Samuel BONDJOCK

Share.

About Author

Laisser un commentaire