A La UneSociété

Nécrologie : le pasteur Prof. Jean Samuel Hendje Toya n’est plus

0
𝐍é𝐜𝐫𝐨𝐥𝐨𝐠𝐢𝐞 : 𝐥𝐞 𝐩𝐚𝐬𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐏𝐫𝐨𝐟. 𝐉𝐞𝐚𝐧 𝐒𝐚𝐦𝐮𝐞𝐥 𝐇𝐞𝐧𝐝𝐣𝐞 𝐓𝐨𝐲𝐚 𝐧’𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐥𝐮𝐬

L’ancien président de l’Eglise Evangélique du Cameroun est décédé aux premières heures  de  cette matinée de mercredi, 15 juin 2022 à l’hôpital de district de Nkongsamba.

Ambiance triste cet après-midi de mercredi, 15 juin 2022 à la paroisse du Cinquantenaire de l’Eglise Evangélique du Cameroun à Makèpè. A notre arrivée, le révérend pasteur Jacques Marcel Ngahne Ngouaba s’entretient avec un fidèle dans la cour déserte et calme. Une autre fidèle, de passage se rapproche de l’homme de Dieu pour avoir plus amples renseignements sur le décès du pasteur Jean Samuel Hendje Toya. Au bout d’une poignée de minutes d’échanges, les espoirs de cette fidèle meurent. L’ancien président de l’Eglise Evangélique du Cameroun n’est plus.

Le Prof Samuel Hendje Toya Il a été rappelé auprès du Très-Haut aux premières heures de la matinée de mercredi, 15 juin 2022 à l’hôpital de district de Nkongsamba où il a été conduit après un malaise à sa résidence de Melong. Selon ses proches, « le défunt ne présentait pas de signes de maladie particulière ; il avait juste quelques douleurs au niveau du dos. Mais rien de bien grave qui présageait de son décès», indique le pasteur principal de la paroisse du Cinquantenaire, Rev. Jacques Marcel Ngahne Ngouaba.

Lire aussi :Eglise évangélique du Cameroun : vers une sortie de crise…

Le week-end  dernier, nous apprend-on, l’homme de Dieu avait fait  un déplacement dans la région de  l’Ouest. Il a participé à deux cultes, l’un à Bana et  l’autre dimanche à Bafang. Il est rentré rester à sa résidence de Melong. Y étant, il s’est senti mal, on l’a amené à l’hôpital de district de Nkongsamba, renseigne-t-on. L’ancien secrétaire général de l’Eec laisse des chrétiens, ses collègues et l’Eglise évangélique du Cameroun éplorés.  Sa disparition est une grande perte, un véritable coup de massue pour cette congrégation chrétienne qu’il a servi jusqu’au plus sommet.

Lire aussi :EEC Gospel Music Challenge 2019 : Ismaël Satcha Ngangue remporte la 1ère édition 

«Membre de l’équipe pastorale de la paroisse, nous étions cinq, nous restons quatre.  Au niveau de l’Eglise, on n’a pas encore mesuré ce qu’on a perdu. Parce que c’est une sommité qu’on a perdu sur le plan académique, sur le plan théologique, sur le plan philosophique, sur le plan managérial, les connaissances qu’il accumulait et qu’il partageait avec ses collègues pasteurs et les étudiants en formation. Il a été secrétaire général de l’Eglise pendant 9 ans, président de l’église pendant 5 ans. Quand vous avez quelqu’un qui a été au sommet de l’Eglise pendant quinze ans et qu’il ne peut pas transmettre cela dans une autre posture, c’est une grosse perte », déplore le Révérend pasteur Jacques Marcel Ngahne Ngouaba.

Ses collègues placent leur foi en Dieu pour surmonter cette triste épreuve. «Nous sommes certes affectés dans notre humanité, mais nous savons que Dieu dans sa fidélité nous console et nous maintiendra débout. C’est notre assurance et notre conviction. Nous avons la ferme conviction que la main de celui qu’il a prêché, de celui en qui il a cru, va nous maintenir débout ».

Dès ce mercredi, des moments de prières et de méditations seront organisés en la mémoire de l’illustre disparu.

Blanchard BIHEL  

 

LA VOIX DU KOAT

Lions indomptables : le discours d’après-match d’Eto’o fait jaser

Previous article

Nchout Njoya Ajara : «Avant qu’Eto’o n’arrive…on était obligé de payer nous-mêmes nos transports»

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une