A La UneSociété

Média : à l’école de la spécialisation

0
𝐌é𝐝𝐢𝐚 : 𝐥𝐞𝐬 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐚𝐥𝐢𝐬𝐭𝐞𝐬 𝐜𝐚𝐦𝐞𝐫𝐨𝐮𝐧𝐚𝐢𝐬 𝐞𝐧 𝐦𝐨𝐝𝐞 𝐬𝐩é𝐜𝐢𝐚𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧

Le sujet était inscrit au menu de la troisième édition de la Semaine d’écoute, de mobilisation et de sensibilisation (Semes) organisée par la branche régionale du Snjc Littoral à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la liberté de la presse.

La spécialisation permet aux hommes et femmes de médias de maîtriser les méandres d’un métier ; d’en parler avec autorité et de comprendre ses enjeux. Elle permet d’aller  au bout des sujets et d’être performants dans le traitement de ces sujets. «La spécialisation est une situation professionnelle ou le journaliste se forme lui-même, pour une meilleure compréhension des enjeux, du métier, d’un secteur d’activité, une meilleure compréhension des méandres d’un métier et une quasi appropriation des techniques de l’actualité et des activités dans ce secteur», indique Denis Nkwebo, président du Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc).

Le sujet était inscrit au menu du séminaire organisé par la branche régionale du Snjc Littoral le 3 mai 2022 dans le cadre de la troisième édition de la Semaine d’écoute, de mobilisation et de sensibilisation (Semes). C’était à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la liberté de la presse sur le thème: “La spécialisation: une nécessité pour les hommes et femmes de médias“.

Lire aussi :Tribune libre : au sujet de la condition de journaliste et travailleur des médias 

«Au Cameroun, on a l’impression que le journaliste parle de tout et de rien. Il veut parler de la politique sans connaitre quelles en sont les conditions de libertés politiques dans ce pays.  Quelles sont les conditions prévues par la loi pour créer un parti politique, comment fonctionne un parti politique, quels sont les textes qui régissent ce parti politique», déplore le président du Snjc. Lorsqu’il faut faire un reportage sécuritaire par exemple, il s’agit de savoir ce que c’est que la stratégie militaire, savoir quelles sont les conditions  d’opération, de comprendre les éléments liés à la balistique, pour comprendre les éléments liés à la défense et à la sécurité pour faire corps avec le secteur d’activité.

Lire aussi :Can TotalEnergies Cameroun 2021 : presse privée, puisque vous ne servez à rien…démissionnez ! 

Le président du Snjc propose aux journalistes de se spécialiser et d’explorer les avantages qu’offrent les médias sociaux pour un meilleur rendement.

Blanchard BIHEL   

LA VOIX DU KOAT

Barreau du Cameroun : Me Philippe Olivier Memong, pour la réduction du mandat du bâtonnier à 3 ans non renouvelable 

Previous article

France Médias Monde : Le Mali dit non au mariage forcé

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une