A La UneÉconomieInternational

Intégration régionale : l’Afrique Centrale évalue les enjeux

0
C’est tout l’enjeu de la 8ème session du Comité sous régional de la Statistique qui a débuté ce lundi 7 mars 2022 à Douala.

Une conférence internationale autour de la question se tient du 28 au 29 avril 2022 à Libreville au Gabon.

Les enjeux et les instruments de l’intégration régionale en Afrique Centrale. C’est autour de ce fil conducteur que se tiendra les 28 et 29 avril 2022 à Libreville au Gabon, la conférence internationale. L’évènement est une co-organisation de la Commission de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) et la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International (Ferdi).

Pour la Cemac qui a pour principale mission de développer un espace intégré et d’y promouvoir un développement harmonieux, la thématique vaut tout son pesant d’or. Selon le Professeur Gabriel Zomo Yebe, Coordonnateur de la Ferdac (Fondation pour l’enseignement, la recherche et le développement en Afrique Centrale), «l’Afrique centrale est l’une des zones les moins intégrées du continent à en juger par le volume de commerce intra Cemac, en moyenne 9% des échanges depuis quelques années. Compte tenu du rôle de plus en plus croissant que doivent jouer les CER dans l’émergence économique des pays, et de la préservation de l’environnement, les autorités ambitionnent d’élargir l’intégration régionale en fusionnant la Cemac et la Ceeac, tout en participant à la Zlecaf

Lire aussi :Commerce extérieur : les opportunités qu’offre AfreximBank aux PMEs 

Une telle ambition est toutefois conditionnée par un niveau d’engagement accru des pays, mais aussi par le suivi et l’amélioration des progrès du processus d’intégration régionale.

Cette conférence internationale, indique Professeur Gabriel Zomo Yebe, a pour but d’adopter «une approche inductive, et à l’aide de matrices SWOT, étudie les facteurs susceptibles d’influencer le niveau d’engagement des Etats de l’Afrique centrale dans les processus d’intégration actuel et futur

Les partenaires de la Cemac doivent apporter leur contribution à l’édifice, mais sous quelles formes ? Réponses seront trouvées à l’issue de la table sur «Comment les partenaires techniques et financiers peuvent-ils contribuer à l’intégration régionale?». Prendront justement part à cet échange, Patrick AUBRAS, Directrice régionale de l’Agence française de développement ; Nouridine KANE DIA, Représentant-pays Banque Africaine de Développement (BAD) ; Efstratios PEGIDIS, chef de Coopération, délégation de l’Union Européenne (UE) ; Albert ZEUFACK, Economiste en chef pour la région Afrique, Banque mondiale.

Lire aussi :Financement des entreprises industrielles : le Fagace en bouée de sauvetage 

La conférence internationale sera présidée par le Professeur Daniel Ona Ondo, président en exercice de la Commission Cemac.

Valgadine TONGA

LA VOIX DU KOAT

Monnaie : la République centrafricaine adopte le Bitcoin

Previous article

Financement des ménages : Crédit équipement, la nouvelle formule de Nofia  

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une