- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneFécafoot : Coq sportif n’est plus le roi de la basse-cour 

Fécafoot : Coq sportif n’est plus le roi de la basse-cour 

- Advertisement -spot_img

La Fédération camerounaise de football vient d’annoncer par voie de communiqué, la fin du contrat la liant à l’équipementier français, habilleur des sélections nationales de football, après la Can féminine qui démarre demain au Maroc. Cette décision prise par le nouvel exécutif conduit par Samuel Eto’o, ouvre la porte à un autre équipementier.  

Le coq ne chantera plus dans la cour de la Fécafoot. Ainsi en a décidé Samuel Eto’o. Dans un communiqué rendu public ce 1er juillet 2022, le secrétaire général de l’instance faîtière du football camerounais annonce la fin de l’histoire (en eau de boudin) avec l’équipementier français. Une décision qui prendra effet à la fin de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football féminin qui se joue au Maroc.

Lire aussi :Fécafoot : Blaise Djounang succède à Benjamin Didier Banlock  

« La Fédération camerounaise de football remercie le Coq sportif pour son accompagnement durant les deux années et demi de partenariat entre les deux entités », écrit par courtoisie Blaise Djounang, le Sg. Et de préciser que la fédération « entend explorer dans les brefs délais les pistes d’une nouvelle collaboration avec un équipementier respectueux de ses engagements et fier d’associer son image au label des équipes nationales de football ».  De quoi laisser songeur sur les contours de ce divorce soudain.

Contrat flou  

Pour rappel, le Coq sportif a remplacé Puma en 2019 sous l’ancien exécutif de la Fécafoot, et aucune Information n’avait été rendue publique sur les clauses de ce contrat (flou) notamment le montant. Cette décision de rompre le contrat avec Le Coq sportif intervient six mois après le message de félicitations des responsables de l’équipementier à l’adresse de Samuel Eto’o au lendemain de sa brillante élection à la tête de la Fédération. « Nous sommes très fiers d’accueillir le nouveau président de la Fédération camerounaise de football, le grand champion Samuel Eto’o. Nous avons hâte de construire ensemble dès aujourd’hui nos rêves de demain pour faire rayonner le football camerounais ! », Écrivaient-il le 17 décembre 2021. Tous ces mots aimables n’ont donc pas suffi à faire plier Samuel Eto’o. A suivre !

Daniel NDING 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here