A La UnePolitique

Enseignement supérieur : déjà 11 universités d’Etat au Cameroun

0
Après son annonce du 31 décembre 2021, le président de la République a signé, le mercredi 5 janvier 2022 le décret portant création de trois autres universités d’Etat.

Après son annonce du 31 décembre 2021, le président de la République a signé, le mercredi 5 janvier 2022 le décret portant création de trois autres universités d’Etat.

Depuis l’annonce de la création des Universités d’Etat dans les régions du Nord, de l’Est et du Sud faite par le président de la République dans son allocution du 31 décembre 2021 au peuple camerounais, élites et populations des régions concernées ne tarissent pas de gratitudes à l’endroit du Chef de l’Etat.

Après l’annonce, Paul Biya a signé, mercredi 5 janvier 2022, le décret  n° 2022/003, portant création de ces  Universités qui seront situées dans les chefs-lieux desdites régions. Le décret du 6 janvier 2022 a suivi. Il porte organisation desdites institutions universitaires.

Lire aussi :Paul Biya : «Nous avons le devoir de rappeler au monde que nous sommes un peuple uni» 

Cette célérité traduit ainsi la volonté du président de la République rétablir l’équilibre dans l’offre de formation universitaire dans toutes les régions du pays. « Il n’est pas acceptable que certaines régions aient le sentiment d’être laissées sur le chemin, tandis que d’autres progressent», avait relevé le Chef de l’Etat dans son adresse de fin d’année. Ces trois universités portent ainsi à onze le nombre des universités d’Etat au Cameroun.

Les villes qui abriteront ces institutions universitaires, notamment Garoua dans la région du Nord, Bertoua dans la région de l’Est et Ebolowa dans le Sud abritent déjà des extensions des universités implantées dans d’autres régions. C’est le cas de Bertoua qui accueille l’annexe de la faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa et une Ecole normale supérieure. Garoua abrite l’annexe de la faculté des Sciences de l’Education  et celle de la faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Ngaoundéré. Le chef-lieu de la région du Sud accueille quant à lui, l’annexe de la faculté d’Agronomie et des Sciences agricoles de l’Université de Dschang et  la faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa.

B.B. 

LA VOIX DU KOAT

Dr. Jean-Marie Biada : «Vous n’êtes pas concernés par cette taxation  de 0,2% pour envoi et retrait d’argent»

Previous article

Afrique de l’Ouest : lâché par la Cedeao et l’Uemoa, le Mali ferme ses frontières

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une