A La UneCulture

Droits d’auteurs : Papillon et Djene Djento entendus à la gendarmerie

0
Mont'à Nguinya accusé par Djene Djento de recouvrer indûment l’argent des droits d’acteurs, porte plainte contre ce dernier pour diffamation

Mont’à Nguinya accusé par Djene Djento de recouvrer indûment l’argent des droits d’acteurs, porte plainte contre ce dernier pour diffamation.

La cour du poste de gendarmerie de la Salle des Fêtes d’Akwa  était pleine d’artistes musiciens en cette mi-journée de mardi 24 novembre 2020. La raison c’est la plainte déposée par l’artiste Papillon contre son confrère Djene Djento».

Papillon accuse Djene Djento de diffamation. «Je suis vilipendé dans les réseaux sociaux par Djene Djento et Sieur Monkam, percepteur à la Sonacam d’avoir volé de l’argent. J’estime que mon honneur à été bafoué. Chacun a droit au respect. J’ai porté plainte pour qu’ils répondent et apportent les preuves de leurs allégations», explique Le Maréchal, béquille dans la main droite qui rappelle sa sortie récente d’un Avc dont il se remet petit à petit.

D’après Djene Djento, venu répondre à la plainte à lui adressée, Papillon aurait été arrêté en flagrant délit de recouvrement des droits d’auteurs, pourtant il n’avait plus qualité. Le mandat du bureau actuel de la Sonacam étant arrivé à son terme, il n’était plus autorisé à percevoir le moindre sous avant l’élection du nouveau bureau. «Nous avons donc alerté l’ensemble des artistes pour venir constater eux-mêmes les faits.  A la suite de cela nous avons menacé de porter plainte. Mais à notre grande surprise, c’est l’incriminé qui vient déposer la plainte contre nous», s’indigne-t-il. L’auteur de «Débroussaillez» accuse Papillon d’avoir perçu illégalement une somme de 7,5 millions FCFA. «C’est du vol. Ce monsieur vole l’argent des artistes qu’il partage avec ses amis», renchérit-il.

Lire aussi :Arts et Culture : les artistes camerounais ont-ils des couilles ?

Portés au courant de cette affaire, de nombreux artistes sont arrivés à la gendarmerie pour soutenir Djene Djento.  Quant à Papillon, il estime que son honneur devrait être rétabli.

Les deux artistes ont été entendus par la gendarmerie. Pour le moment rien ne ressort encore des résultats des enquêtes. Affaires à suivre.

Félix EPEE

LA VOIX DU KOAT

Success story : les étudiants de la Catho à l’école de Dieudonné Bougne

Previous article

Trafic humain : les travailleurs sociaux en alerte

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une