- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneDr Jean-Marie Biada : «L’incendie de l’imprimerie de la banque de France n’a...

Dr Jean-Marie Biada : «L’incendie de l’imprimerie de la banque de France n’a pas d’impact sur la masse monétaire de la zone Cfa»

- Advertisement -spot_img

L’information fait le tour des médias depuis quelques heures déjà. Un incendie s’est déclenché aux environs de 10h ce mercredi 9 février 2022, à l’imprimerie de la Banque de France à Chamalières, lieu de fabrique de billets dont le Franc CFA. Selon le site d’informations https://www.financialafrik.com/ , l’incendie qui s’est déclaré au niveau du laboratoire de design de billets a été circonscrit. Comme l’indique le journal, l’imprimerie, qui a commémoré ses 100 ans en 2021, fabrique annuellement plus de 2,5 milliards de billets, dont les coupures du Franc CFA.

Lire aussi :Fanny Pigeaud : «Il y a eu un certain nombre de sanctions vis-à-vis des dirigeants qui se sont exprimés contre le franc CFA»

L’économiste Dr. Jean-Marie Biada, expert en fiscalité et expert formateur certifié Onudi en Diagnostic  et mise à niveau des entreprises ponctue que cet incendie n’a aucune répercussion susceptible de pénaliser les 14 pays utilisateurs du Fcfa. Interrogé par La Voix Du Koat, l’économiste affirme : «On ne fabrique pas le Fcfa au fil de l’eau. Ce n’est pas une usine où il faut forcément laisser que ça tourne en continue et on est foutu si ça s’arrête, comme c’est le cas dans la métallurgie. Non».

Le fait est que «on passe la commande avant qu’on fabrique le Fcfa et c’est tous les dix ans qu’on remplace les signes monétaires, c’est-à-dire les billets de banque, les pièces de monnaie. La dernière fois qu’ils ont été remplacés c’était en 2003, et nous sommes presque vingt ans plus tard que ça n’a pas été remplacé. Cet incendie ne peut pas avoir d’impact notoire sur le stock de monnaie qu’on pourrait avoir ici, ou sur la masse monétaire dans les pays de la zone Cfa, puisque la monnaie est une marchandise pour la France. Nous leur passons la commande de cette marchandise qu’est la monnaie et elle la fabrique. De plus, elle peut ne pas fabriquer la monnaie à Chamalières mais ailleurs, puisqu’elle a la formule. C’est comme une imprimante. Je peux saisir mon document dans mon document et je l’imprime où je veux. Donc il n’y a pas d’incidence pour la masse monétaire des 14 pays de la zone Cfa», explique économiste Dr. Jean-Marie Biada.

Lire aussi :Ndongo Samba Sylla : «Rester dans le Fcfa c’est souscrire une assurance sous-développement » 

Sur la toile, des internautes voient en cet incendie un signal fort de la fin du Fcfa, comme l’ont d’ailleurs souhaité plusieurs présidents africains.

Valgadine TONGA

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here