CultureMusique

Discographie : Mr Sympa offre son ‘‘Kwel’’

0

Le lauréat du concours Mutzig Star 2021  a présenté son maxi single mercredi, 25 mai 2022 à Douala.                          

Briser le vers de glace et faire de ce jeune artiste une star de la musique camerounaise à l’instar de Longuè Longuè, Belka Tobbi, Isnebo. C’est l’objectif affiché des organisateurs de ce concours de musique organisé par les Brasseries du Cameroun à travers sa marque Mutzig. Cela n’est plus arrivé depuis quelques années. Tout semble aujourd’hui réuni pour atteindre ce résultat.

Lire aussi :Compétition : Et si Mützig Star du groupe Sabc avait honte de ses stars ! 

Outre les Brasseries du Cameroun, le jeune artiste Mr Sympa, originaire de l’Est Cameroun, est suivi par  la maison de production Lionn Productions Ltd de l’artiste Mr Leo.  Le fruit de ce partenariat a été présenté mercredi, 25 mai 2022 à Douala. Il s’agit du maxi single. Intitulé ‘‘Kwel’’ (amour), cette chanson fait dans un Bikutsi dansant est agrémenté des sonorités urbaines. Elle fera certainement danser  plus d’un mélomane dans les prochains jours.

Autres atouts qui militera pour le succès de cette nouvelle coqueluche de la musique camerounaise sont son sens de l’écoute, son humilité, son désir d’apprendre et de travailler, pense Marion Obam. Originaire de la région de l’Est, Jean Léopold Bitom Tchetchari de son vrai nom, veut profiter de ce partenariat pour lancer sa carrière. «Je pense que ce partenariat va me pousser en avant et va donner l’opportunité de poursuivre ma carrière», se réjouit le jeune artiste.

Lire aussi :Environnement : le Cameroun et l’Afrique entonnent  l’hymne de la protection de la nature 

Pour Mr Sympa, travailler avec l’artiste Mr Leo était un rêve. «Dans la vie, chacun a son mentor. Mr Leo, c’est quelqu’un que j’observe depuis bien longtemps. Parce que j’aime sa musique et aujourd’hui mon rêve se réalise. Je voudrais avoir une carrière comme la sienne. Concrètement, il m’apprend à écrire, parce que, ce n’est pas tous les chanteurs qui composent qui écrivent. Lui, il m’a appris à composer et à écrire. C’est mon tout premier projet avec les brasseries et Lionn productions. Il y a d’autres projets qui sont déjà dans les bacs. Je  voudrais dire merci aux Brasseries du Cameroun et la marque Mutzig qui est aujourd’hui en partenariat avec Lionn prod qui a eu confiance en moi».

Blanchard BIHEL

LA VOIX DU KOAT

Cryptomonnaie / Dr. Charles Hopson : «Je viens de perdre 2.500.000 Fcfa à Binance. Binance serait pour autant escroc?»

Previous article

Rendez-vous : le Festival des 18 Montagnes, welcome back !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Culture