- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneDélinquance juvénile au Cameroun : le combat de la Fondation By Flomik

Délinquance juvénile au Cameroun : le combat de la Fondation By Flomik

- Advertisement -spot_img

Sensibilisation des jeunes sur la dangerosité des stupéfiants, désintoxication…, la Fondation d’Education d’Espérance By Flomik ne ménage aucun effort pour tordre le cou aux mauvaises pratiques qui corrompent la jeunesse camerounaise.

«Chers parents, vos enfants peuvent réussir. Ils sont compétents. Donnez-leur la chance de réussir. Les drogues et autres stupéfiants ont gagné le terrain dans les établissements scolaires. La drogue c’est quelque chose de mauvais. Les parents doivent le savoir et le dire à leurs enfants». Ce message martelé par Marie Florence Hond a tonné dans le silence du groupement Mangamba.

Lire aussi :Fête de la jeunesse : l’appel à l’unité des Mangamba 

Situé dans l’arrondissement de Fiko, département du Moungo dans la région du Littoral, Mangamba a célébré les 9 et 10 février 2022, ses journées culturelles. La journée culminante des activités a permis de réunir les élites, les visiteurs, les riverains, les écoliers et élèves au village. La Fondation d’Education d’Espérance By Flomik a saisi la balle au bond. Spécialisée dans la sensibilisation, la désintoxication, et la réinsertion des jeunes délinquants, la fondation a présenté à l’assemblée, les lourds dégâts de la drogue et autres stupéfiants en milieu scolaire.

Sensibilisation des jeunes sur la dangerosité des stupéfiants, désintoxication…, la Fondation d’Education d’Espérance By Flomik ne ménage aucun effort pour tordre le cou aux mauvaises pratiques qui corrompent la jeunesse camerounaise
La Fondation d’Education d’Espérance By Flomik au lycée bilingue d’Essos à Yaoundé.

Présidente fondatrice de la fondation basée à Yaoundé, Marie Florence Hond est venue à Mangamba pour achever la caravane de sensibilisation de la jeunesse camerounaise sur les dangers de la drogue et la consommation des stupéfiants en milieu scolaire. «Avec l’association Kmer Production qui est partenaire à la fondation, nous œuvrons ensemble pour la responsabilisation de la jeunesse camerounaise. Kmer Production à travers le film ‘‘Nkon Ni Nlombe Mut Mwa’’ qui va être projeté aujourd’hui, met en avant le retour aux sources. Un message à l’adresse de la jeunesse de Mangamba. Occasion donc pour nous de rencontrer cette jeunesse pour la sensibiliser sur l’intérêt de leur responsabilisation

Sensibilisation des jeunes sur la dangerosité des stupéfiants, désintoxication…, la Fondation d’Education d’Espérance By Flomik ne ménage aucun effort pour tordre le cou aux mauvaises pratiques qui corrompent la jeunesse camerounaise
Les élèves du Lycée Essos sensibilisés par la Fondation By Flomik sur les méfaits de la drogue.

La fondation lutte également contre «l’utilisation irresponsable des réseaux sociaux. Il faut donc éduquer cette jeunesse aux méfaits des stupéfiants sur leur épanouissement, et sur les médias. C’est le message que nous passons aux jeunes en cette période de la fête de la jeunesse», dixit la présidente Marie Florence Hond. Et de poursuivre : «Nous avons travaillé un an à Yaoundé et nous avons décidé, pour cette caravane de la lancer à Douala. Nous avons été dans les établissements comme le Lycée de Nkolmesseng, Lycée de Ngousso, Lycée technique de Bonadoumbe, au Lycée Mongo Joseph…Et à Mangamba, nous allons rencontrer les élèves pour sortir la jeunesse de la délinquance juvénile, surtout celle liée à la consommation des drogues.»

Lire aussi :Toxicomanie / Thérèse M : «Je buvais vingt sachets de whisky par jour» 

Valgadine TONGA

 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here