- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneCameroun-Serbie : Abouchou, le messie !

Cameroun-Serbie : Abouchou, le messie !

- Advertisement -spot_img

Auteur d’un but et d’une passe décisive, Vincent Aboubakar, entré en cours de jeu, a permis aux Lions indomptables d’éviter une élimination prématurée et d’arracher un nul précieux face à la Serbie (3-3) ce lundi 28 novembre 2022.

Appelez-moi le sauveur ! Le Cameroun peut dire merci à Vincent Aboubakar. Au terme d’un match prolifique, plein de tensions et de mouvements magiques, les Lions indomptables ont du s’en remettre à la vista de l’artificier du Al-Nassr Riyad en Arabie Saoudite pour accrocher un point importantissime dans ce groupe G (3-3). Laissé sur le banc comme face à la Suisse, celui qu’on surnomme « Abouchou », à peine entrée en cours de jeu, a délivré la sélection nationale fanion de la malédiction d’une défaite qui planait.

Lire aussi :Mondial 2022 : Lions indomptables : rugir ou mourir !  

D’abord en exploitant une transversale de Jean-Charles Castelletto (buteur à la 29e) pour lober magistralement Milinković-Savić (63e). Avant que Choupo-Moting ne remette les deux équipes à égalité après un super boulot du même Aboubakar (66e), au cœur de cette rencontre folle (3-3). Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Sauvé par son messie, le Cameroun devra jouer son va-tout face au Brésil vendredi prochain, et éviter une élimination que beaucoup prédisent depuis la veille de ce choc Cameroun-Serbie.

Etat d’esprit

Les Lions peuvent exulter. Ils ont frôlé le pire. « J’avais trop envie de jouer, je me félicite de l’état d’esprit de mes coéquipiers parce qu’ils ont fait une grosse première période malgré une petite erreur. On a senti qu’ils étaient un peu faibles, il fallait amener de la profondeur, donc quand le coach m’a appelé, j’avais compris qu’il fallait que j’amène cette profondeur car ils étaient un peu lents. Dès que je voyais le défenseur suivre Choupo-Moting, j’essayais de plonger. Ils avaient beaucoup de difficultés. Il faut saluer l’état d’esprit. J’ai vu le match du Maroc hier, ils ont mis tellement d’intensité. J’ai transmis le message à mes coéquipiers: il faut mettre de l’envie et de la volonté, la victoire passera par là. Aujourd’hui, on l’a fait et on a arraché le nul, il faut continuer sur cet état d’esprit », a confié l’Homme du match au micro de BeinSport.

Daniel NDING

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img