- Advertisement -spot_img
AccueilA La UneBelles Lettres : Victoire, quelle vie d’échecs !

Belles Lettres : Victoire, quelle vie d’échecs !

- Advertisement -spot_img

L’Erreur de la Nuit de Frank William Batchou est le récit d’une vie d’acharnée, parsemée de grosses bourdes pourtant souvent évitables. Mais tout n’est jamais totalement perdu.

«En passant l’aspirateur sous le lit, elle découvre un paquet triplement ensaché et posé dans un petit bol. Le paquet contient un mélange de poudres rougeâtres  et noirâtres, une mèche soigneusement fixée à une aiguille. A côté du bol posé à même le sol, une bouteille soigneusement fermée et contenant un liquide pestilentiel. Elle monologue, l’air évasif…» Cette découverte vient repoussée les limites des malheurs de Victoire. Elle qui croyait ne plus pouvoir tomber plus bas.

Lire aussi :Belles lettres : Douala accueille L’Ambitieuse

Victoire est l’héroïne du roman ‘‘L’Erreur de la Nuit’’ publié en 2021 aux éditions Elite d’Afrique. L’auteur, Frank William Batchou, est bien connu sur la scène médiatique parce qu’ayant travaillé comme journaliste dans plusieurs organes de presse et surtout parce qu’étant l’un des précurseurs du blogging au Cameroun.

Lire aussi :Belles lettres : Danyelle Morin et Edouard Kingue sur de Fragiles Passerelles 

Après le recueil de nouvelles ‘‘Mapanes : l’âme d’un aventurier’’ paru en 2018, Frank William revient avec un récit poignant, fort interpellateur sur les décisions que l’on prend souvent et qui bouleversent toute notre vie. Victoire était une enfant joviale. Elle faisait le bonheur de ses parents. Son père la brandissait comme trophée auprès de tous ses amis. Victoire pour ainsi dire, n’avait rien à envier aux enfants de son village, jusqu’à cette fameuse nuit. A cause d’un choix, toute son existence a basculé. Mais ne sommes-nous pas au final la somme de tous nos échecs et de nos victoires ?

Dans ‘‘L’Erreur de la Nuit’’, l’auteur ne cache pas son côté féministe, et dénonce cette société patriarcale qui a cultivé l’art d’incriminer la femme face au moindre échec.

Lire aussi :Balafon Seven Awards : Mitoumba remporte le Golden Seven Awards

Avec son style simple, une police et une taille dénouées de fantaisie, L’Erreur de la Nuit offre une facilité de lecture. C’est un délice qui hélas ne met pas long en bouche. Juste 131 pages. Mais ne dit-on pas que les bonnes choses ne durent jamais ?

Valgadine TONGA   

L’Erreur de la Nuit, Elite D’Afrique Editions, 2021, 131 pages.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img
Articles Similaires
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here