A La UneÉconomie

Bâtiments : des jeunes à l’école de l’utilisation du Silk Plaster

0
Organisée par la société Sodirec Sarl qui commercialise les produits Silk Plaster au Cameroun, en partenariat avec la Chambre de commerce

Ils sont une cinquantaine à prendre part à la formation sur l’utilisation de ce nouveau produit de revêtement des murs, organisée à Douala du 26 au 27 mai 2021.

Organisée par la société Sodirec Sarl qui commercialise les produits Silk Plaster au Cameroun, en partenariat avec la Chambre de commerce, de l’industrie, des mines et de l’artisanat  (Ccima), la rencontre veut apporter  une réponse concrète à la sempiternelle question du manque de formation des jeunes et le chômage endémique qui touchent cette couche de la société. « Nos motivations sont réelles. Comme  vous  le savez,  les jeunes sont en proie au chômage, et ils se contentent uniquement de leurs  diplômes mais qui malheureusement, ne leur garantissent pas  l’emploi. Or cette formation est pratique, un jeune formé est un emploi offert », justifie  Bienvenu Lonkeu, directeur général de Sodirec.

Pendant deux jours, du 26 au 27 mai, la cinquantaine de participants (peintres, staffeurs,  décorateurs, carreleurs) qui  prennent part à cette formation gratuite, seront initiés à l’utilisation de ce nouveau produit de revêtements intérieurs et extérieurs des murs. « Le Silk Plaster est fait à base de fibre de coton, de soie, associé à la poudre de polymère et de colle naturelle », explique Carine Michaelle Tchakountio Kapya, responsable technique et commerciale à Sodirec et coordonnatrice de la formation.

Lire aussi :Affaire Smid : Njoh François Maurice appelé à comparaitre

À travers ce séminaire, les participants pourront accroître leurs compétences et bénéficier des avantages qu’offrent ce produit dans la mesure où, ils leurs permettront de s’auto-employer. « Les jeunes qui participent à cette formation doivent en profiter pour augmenter leurs compétences afin de se mettre à leur propre compte où se mettre ensemble avec les autres jeunes qui auront  fait cette formation. La Chambre de Commerce appuie solidairement ce genre d’initiative», souligne Sédar Denis Kalameu, représentant du secrétaire général de la Ccima.

Le Silk Plaster présente plusieurs avantages pour les utilisateurs. C’est un produit qui n’impacte sur la santé de son utilisateur encore moins sur l’environnement.

Blanchard BIHEL

LA VOIX DU KOAT

Événement : La Nuit du Barman s’étend dans les autres régions

Previous article

Carine Tchakountio Kapya : «Chaque jeune sera capable de se mettre à son propre compte»

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in A La Une