- Advertisement -spot_img
AccueilDroits voisins : Aladji Toure en voie d'être Pca
Array

Droits voisins : Aladji Toure en voie d’être Pca

- Advertisement -spot_img

A l’issue des travaux de jeudi 6 avril 2017 au Minac, le bassiste Aladji Toure est bien parti pour devenir le premier Président du conseil d’administration des droits voisins.

Pour une meilleure harmonisation, moins de cafouillage dans les différentes sociétés de gestion des droits d’auteurs et des droits voisins, le ministre de la Culture a convoqué une rencontre jeudi 6 avril 2017 dans l’enceinte de son département ministériel. Plus de deux cent ténors de l’art musical et des droits voisins étaient présents. Différentes commissions ont été mises sur pied, en fonction des organismes de gestion collective (Ogc) des droits d’auteurs et des droits voisins.  «Mettez-vous ensemble» pour qu’il n’y ait plus de cacophonie, aura recommandé Narcisse Mouelle Kombi, selon notre source. Un conseil que va particulièrement appliquer l’artiste à multi cordes Daniel Ndo encore appelé Oncle Otsama.

A l’issue des travaux de jeudi 6 avril 2017 au Minac, le bassiste Aladji Toure est bien parti pour devenir le premier Président du conseil d’administration des droits voisins.
Aladji Toure

Au sein de la commission des droits voisins, l’enjeu majeur était de choisir le futur et premier Président du conseil d’administration, Pca. Oncle Otsama et le géant de la basse Aladji Toure étaient en compétition. Finalement c’est Aladji Toure qui présidera, sauf dernier changement,  aux destinées de ce nouveau né des Ogc au Cameroun. «Je vais vous dire solennellement aujourd’hui que je démissionne. Je cède la place à mon petit frère Aladji Toure», a ponctué Daniel Ndo. Du coup, Aladji Toure est seul en lice. D’ailleurs, il a déjà une société, qui verra bientôt le jour, la Société camerounaise des droits d’auteurs (Scdv). «C’est une nouvelle société des droits voisins qui a déjà 4000 membres dont Krotal, Narciss Kouokam, André Manga…», explique le bassiste. Au sein de la Scdv, on aura les danseurs, humoristes, producteurs, musiciens, arrangeurs…

A la grande assemblée générale des ayant-droits prévue le 6 mai 2017, tous les rapports des différentes commissions seront présentés. Le top management des différents Ogc sera connu. Pour ce qui est de l’art musical, on sait déjà qu’il est question d’une fusion entre la Cmc et la Socam. Maintenant, «les artistes de l’art musical doivent savoir ce qu’ils veulent. Il faut brosser le profil des administrateurs. Le fait de dire qu’on ne veut pas de telle personne alors qu’elle a des compétences n’est que de petits problèmes de jalousie. Il faut les oublier», disait Sam Mbende dans une interview accordée à Lavoixdukoat.com en juin 2016. L’ancien Pca de la Cmc insiste sur le fait qu’il ne se représentera plus. Son «expertise est sollicitée» de part le monde, notamment à  l’Alliance panafricaine des auteurs-compositeurs où il est président.

 Valgadine TONGA

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Restez Connectés
16,985FansLike
2,458FollowersFollow
61,453SubscribersSubscribe
Coup De Cœur
- Advertisement -spot_img

LAISSEZ UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Similaires
- Advertisement -spot_img