Société

Action sociale : l’honorable Fandja Gabriel célèbre les Bayam-Sellam

0
Action sociale : l’honorable Fandja Gabriel à la rescousse des Bayam-Sellam

Soutenir les mamans Bayam-Sellam en payant leurs taxes de droit de place, pour le compte du mois de novembre 2020. C’est le challenge que veut relever l’honorable Fandja Gabriel à travers l’opération «Journée Mamie Lucia». Une opération qui consiste à assister les femmes Bayam-Sellam. L’objectif pour l’honorable est de rendre hommage à titre posthume à sa génitrice, qui, grâce à son acharnement derrière son comptoir de Bayam-Sellam, a pu élever toute sa famille. Hon. Fandja Gabriel affirme avec fierté que l’homme qu’il est aujourd’hui, est le produit du brave Bayam-Sellam. «Journée Mamie Lucia» écrira la première page de son histoire dès le 18 novembre 2020.

Six marchés de la circonscription Wouri-Ouest bénéficieront de la magnanimité du député. Il s’agit du marché Rail, Ndobo, Petit Marché, Bonassama, Grand-Hangar, Mabanda. Il faudra remplir les cinq critères d’éligibilité pour bénéficier du soutien financier : être femme qui achète et vend des vivres frais dans l’enceinte du marché ; avoir une présence effective et permanente sur le marché depuis minimum trois ans ; avoir un comportement responsable et irréprochable (ne pas s’installer sur le trottoir) ; être soucieuse de l’hygiène au niveau de l’étalage de sa marchandise ; être à jour dans le paiement de ses taxes du marché, les droits de place payés régulièrement.

Les régisseurs des six marchés concernés ont pour tâches préparatoires de recenser l’ensemble des Bayam-Sellam de leur marché, bien évidemment en fonction des critères d’éligibilité. Ils devront par la suite transmettre les listes au cabinet de l’honorable Fandja Gabriel. Le cabinet parlementaire devra à son tour passer la liste des bénéficiaires au peigne fin ; procéder au paiement des taxes de droit de place et remettre les reçus de paiement à chaque récipiendaire, pour valoir ce que de droit devant le fisc.

Valgadine TONGA   

LA VOIX DU KOAT

Gestion de la ville de Douala : le Maire appelle à l’implication des chefs traditionnels

Previous article

Quartier Sud 2020 : Happy End !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Société